fbpx

Uncategorized

Don’t put ordinary consumers on the hook for flying back Thomas Cook holidayers

CONTACT:
Fred Roder
Managing Director
Consumer Choice Center
[email protected]

Don’t put ordinary consumers on the hook for flying back Thomas Cook holidayers

London, U.K. – On Monday, the travel company Thomas Cook announced it would cease operations immediately after it was unable to raise enough money to pay off its debts. This has left hundreds of thousands of travelers without return flights from their holiday destinations.

As a response, several politicians in the U.K. called for government aid to Thomas Cook, and the government has been called to intervene and help out stranded travelers.

Fred Roeder, London-based Managing Director of the Consumer Choice Center, responded by stating that an intervention by the government would be the wrong direction to take.

“It is sad to see a legacy travel company such as Thomas Cook to go under,” said Roeder. “But many politicians want to show their support to stranded travelers by flying them home on taxpayers’ dime.

“While it is very unfortunate to be stranded at the end of a holiday, one should ask why taxpayers should pay for tourists who didn’t buy insolvency or travel insurance?

“Why should those who stayed home because they either didn’t have the money or time for holidays bail out those who went for a holiday trip but didn’t want to spend the extra few pounds for insurance? This is effectively is the scenario that ordinary British consumers and taxpayers are faced with,” said Roeder.

“We cannot expect Britons who didn’t go on holiday to bail out those who did without reasonable insurance, and effectively bail out the company for its own financial mess.

“Airlines and tour operators going bankrupt happens regularly. Monarch and AirBerlin are just two recent European examples. If the government steps in every time a travel company goes bust, the wrong incentives will be set: Travelers won’t buy insurances and at the same time risk booking heavily discounted offers from troubled travel companies.

“If this happens, then the next government-sponsored airlift will just be around the corner,” said Roeder.

The Consumer Choice Center fights for affordable flights across the world. Read more here.

The Consumer Choice Center is the consumer advocacy group supporting lifestyle freedom, innovation, privacy, science, and consumer choice.

We represent consumers in over 100 countries across the globe and closely monitor regulatory trends in Ottawa, Washington, Brussels, Geneva and other hotspots of regulation and inform and activate consumers to fight for #ConsumerChoice. Learn more at consumerchoicecenter.org.

Classement : les dix aéroports européens les plus conviviaux

Le Consumer Choice Center a lancé son European Airport Index, qui classe BruxellesZurich et Düsseldorfen tête des 10 premiers aéroports d’Europe en termes de convivialité pour les passagers.

Cet indice, le premier du genre en Europe, devrait être utilisé « pour informer à la fois les consommateurs et les administrateurs quant à savoir qui fait le meilleur travail pour accueillir les passagers », souligne dans son communiqué The Consumer Choice Center (CCC), dont le Top 5 est dominé par Bruxelles-Zaventem et Zurich-Kloten, devant les plateformes de Düsseldorf, Madrid-Barajas Adolfo Suarez et Manchester. Viennent ensuite CopenhagueAmsterdam-SchipholStockholm-ArlandaFrancfort et Munich.

Paris-Orly est cité comme 4eme au niveau de l’expérience client (en nombre de passagers par an par restaurants et magasins), tandis que Madrid est présenté comme « le seul aéroport du sud dans le palmarès » – où ne figure aucune plateforme d’Europe de l’est. Les meilleurs en termes de distance du centre ville sont Dublin et Lisbonne, tandis que Londres-Heathrow se distingue par le nombre de salons d’aéroport (44, soit 1,82 million de passagers par salon, moins que Zurich ou Moscou-Vnukovo respectivement deuxième et troisième). Ni Heathrow ni Paris-CDG, dont le trafic est triple de celui des deux gagnants, n’entre dans le Top 10, note le CCC.

Les 30 aéroports les plus importants d’Europe en nombre de passagers ont été étudiés selon un système de points établi par le centre, en fonction d’un ensemble de facteurs « allant de l’emplacement et des options de transport à l’expérience en aéroport et au réseau aérien », selon Fred Roeder, directeur général du CCC, coauteur de cette étude. D’autres facteurs ont été pris en compte dans le classement, notamment « les passerelles d’embarquement plutôt que l’embarquement par bus, la proximité du centre-ville, le nombre de salons, les temps d’attente et le respect des horaires par les compagnies aériennes ». Des points supplémentaires ont été attribués aux aéroports ayant obtenu une autorisation préalable pour les vols avec les Etats-Unis (TSA pre-clerance) ou leur capacité de diffuser les temps d’attente au passage de la sécurité.

Yaël Ossowski, directeur adjoint du Consumer Choice Center, a déclaré que ce classement « démontre le pouvoir d’offrir à la fois fonctionnalité et confort » dans les grands aéroports : Comme tout voyageur le sait pendant l’été, de nombreux aéroports « sont aux prises avec des pics de passagers en haute saison, et cette expérience se répercute sur tous ceux qui prennent un vol. Des points ont été attribués aux aéroports qui offraient d’excellentes destinations dans le monde entier, mais aussi un mélange sain de boutiques, de restaurants et de commodités » dans l’aéroport. Le système de points « vous donne un excellent aperçu des aéroports que vous devriez envisager d’utiliser lors de votre prochain voyage, que ce soit pour vos vacances ou pour votre travail », a-t-il conclu.

L’étude complète du CCC est disponible ici.

Originally published here

Scroll to top