fbpx

Mois : PMoctobre

Percée dans l'édition génétique : révolutionner le traitement de la drépanocytose

Dans le domaine de la science médicale, des innovations révolutionnaires remodèlent constamment le paysage des soins de santé. L’une de ces merveilles récemment apparue est la technologie révolutionnaire d’édition de gènes, CRISPR, sur le point de transformer la vie des personnes souffrant de maladies génétiques débilitantes. Dans le cadre d'un pas important vers un remède potentiel, des experts indépendants s'apprêtent à évaluer un traitement pionnier conçu pour modifier les gènes de patients atteints de drépanocytose.

La drépanocytose, une maladie génétique qui touche environ 100 000 personnes aux États-Unis, principalement parmi les personnes de couleur, constitue depuis longtemps un défi tant pour les patients que pour les professionnels de la santé. Cette maladie entraîne une déformation des globules rouges, entraînant des complications telles qu'une fatigue extrême, des blocages de vaisseaux sanguins et des douleurs atroces, réduisant considérablement l'espérance de vie des personnes touchées. Les traitements traditionnels, notamment les transfusions de cellules souches, soulagent les symptômes mais ne parviennent pas à s’attaquer à la cause sous-jacente de la maladie.

Vertex Pharmaceuticals et CRISPR Therapeutics ont collaboré sur une thérapie pionnière qui exploite la puissance de la technologie CRISPR. Ce traitement révolutionnaire vise à modifier les cellules souches d’individus atteints de drépanocytose, offrant ainsi potentiellement un remède autrefois jugé inaccessible. Les développeurs de la thérapie estiment que les données recueillies jusqu'à présent non seulement démontrent son potentiel curatif, mais ouvrent également la voie à une nouvelle ère de traitements d'édition génétique.

Au cœur de cette merveille médicale se trouve CRISPR, une technique d’édition génétique qui porte la promesse d’une médecine de précision. En modifiant les gènes ciblés responsables de la drépanocytose, la technologie CRISPR représente un espoir pour les patients qui ont longtemps supporté les limites des traitements existants. Le potentiel de cette thérapie à soulager les symptômes débilitants de la drépanocytose, tels que les blocages douloureux des vaisseaux sanguins, a été démontré dans des essais à un stade avancé. Remarquablement, 29 des 30 participants ayant reçu le traitement n’ont pas ressenti de blocages graves et douloureux nécessitant une hospitalisation pendant une année entière.

L’importance de cette innovation s’étend bien au-delà du domaine de la drépanocytose. Il s’agit d’un moment historique pour la technologie CRISPR, démontrant son potentiel à révolutionner le paysage du traitement de diverses maladies génétiques. Ce qui distingue cette thérapie, c’est sa capacité à s’attaquer à la cause profonde de la maladie, offrant des possibilités de transformation aux patients qui disposaient auparavant d’options de traitement efficaces limitées.

Malgré l’immense potentiel, l’approbation de la thérapie ne va pas sans difficultés. Le groupe d'experts évaluant le traitement examinera non seulement son efficacité, mais également la précision de la technologie. Il est primordial de garantir que la technologie CRISPR modifie uniquement les gènes ciblés, car une modification hors cible pourrait entraîner des conséquences inattendues. Pour répondre à ces préoccupations, Vertex Pharmaceuticals et CRISPR Therapeutics évaluent rigoureusement leurs données et mènent des analyses complètes pour démontrer la sécurité et l'exactitude de la thérapie.

De plus, l’abordabilité et l’accessibilité de ce traitement innovant restent des considérations cruciales. Les assureurs sont confrontés au défi de fournir une couverture pour une thérapie très prometteuse mais dont le prix est substantiel. Cependant, s’il est approuvé, ce traitement pourrait marquer un tournant non seulement pour la technologie CRISPR mais aussi pour les patients atteints d’une grave drépanocytose. Il offre l’espoir, non seulement d’une meilleure qualité de vie, mais aussi d’une vie libérée des entraves de cette maladie génétique débilitante.

Alors que nous attendons avec impatience la décision de la FDA, attendue pour le 8 décembre, la communauté médicale et les patients retiennent leur souffle, espérant une issue positive. Si elle est approuvée, cette thérapie signifiera non seulement un triomphe pour la science mais aussi une victoire pour ceux qui attendent depuis longtemps un remède. Le parcours de l’innovation médicale est souvent ardu, mais les progrès réalisés dans le domaine de l’édition génétique témoignent de l’ingéniosité humaine, de la résilience et de la quête inébranlable d’un monde plus sain et sans maladie.

Esenciální oleje jako nebezpečné látky? Parlement européen zachránil mnohamiliardový byznys

Často v Česku nadáváme na "ten zlý Brusel" a na to, jak "nikým nevolení úředníci rozhodují o tom, co se smí a co se nesmí". Jenže v praxi my, kdo se staráme o práva spotřebitelů, vidíme, jak to reálně champignon. Skutečně jsou tu úředníci s dost extremstickými návrhy. Mais il est vrai que l'Europe est dans l'état de l'objectif principal et qu'elle ne peut pas être utilisée.

Il est temps que la réglementation de l'UE soit prise en compte, car j'ai déjà essayé de l'utiliser. Mais je suis logique : jde ou zboží, které přichází na jednotný evropský trh, a platí, že abychom nemuseli mít sedmadvacet různých pravidel, je pro výrobce kdekoliv v Evropě lepší mít jedny platné všude. Nemuset se startat o různé typy registrací, regulací a požadavků.

Možná a pris překvapí, že jde o miliardy. Evropské země patří k předním světovým productentům těchto olejů. Dvěma nejvýznamnějšími příklady jsou Bulharsko, kde se vyrábí světově proslulý růžový olej z údolí Kazanlak a jehož vývoz činí 92 milionů eur, a Francie, která je třetím nejv Il s'agit d'un montant de 458 millions d'euros.

Il s'agit d'un producteur très expérimenté, mais je pense qu'il est nécessaire d'acquérir des connaissances européennes à travers le produit cosmétique, car il est essentiel que l'huile soit essentielle. À 992 dérivés, l'huile essentielle est la solution idéale pour appliquer un shampooing, un déodorant et un produit cosmétique qui vous permettra de le faire. L'objectif est que le produit cosmétique soit le plus approprié pour un objet de 33 millions de couronnes.

L'agence européenne de produits chimiques (ECHA) est en charge de la distribution de produits cosmétiques. L'ECHA s'est engagée à prendre des mesures absolues en ce qui concerne la nécessité de procéder à des tests hypothétiques en laboratoire. L'essentiel de l'huile de jednoho pytle est le potentiel de nebezpečnými umělými latkami.

Le Parlement européen měl ale jiný názor. Začátkem října přijal nové právní předpisy, které mění statut esenciálních olejů v ramci celoevropských pravidel pro klasifikaci, označování a balení látek a směsí. Místo omezujícího přístupu byrokratů parlament seznal, že zcela přírodní a bezpečné extrakty budou zařazené do kategorie látek přírodního a botanického původu a nikoli v jednom nařízení s Organickými insecticidey, kam op ravdu nepatří.

Lekcí z celé kauzy je nekolik. Zaprvé, je dobree, že europoslanci dbají na zájem svých voličů především v době, kdy opravdu není zájmem kohokoli zvyšovat životní náklady lidí, což je obvykle vedlejší účinek jakýchkoli omez ujících ustanovení v evropské nebo národní legilativě. Díky této "drobné" změně Evropského parlamentu si celé odvětví ekonomiky polepší ou stovky millionů eur.

Schválením v Evropském parlamentu to ale nekončí. Avec une nouvelle législation en vigueur, je peux avoir la possibilité d'unir la Rada Evropské à l'Evropská Komise contre les ramci takzvaného interinstitutioncionálního trialogu, qui mezi sebou evropské orgány uzavírají potřebné kompromisy. Je zásadní, aby členské státy měly primárně na paměti náklady, které regulace přináší nakonec spotřebitelům azily si je snížit co nejvíce.

Il est possible que Tom ait pris la décision démocratique de s'engager dans la voie de la coopération, en s'appuyant sur l'ECHA qui s'est engagé dans une démarche absolue pour l'avenir. Il s'agit d'une analyse approfondie. Il existe déjà un empirique à Tom, qui s'intéresse à la vie et à la promotion de l'agence par l'État de la région. La politique pak budou mít mě práce v přípravě législativement av opravování chyb úředníků.

Publié à l'origine ici

Kerugian Besar karena Pelanggaran Hak Kekayaan Intelektual di Indonesia

Il y a beaucoup de choses intellectuelles qui s'enchaînent sur les phénomènes qui se produisent dans le sang et un yang terjadi de berbagai belahan dunia, termasuk juga di Indonesia. 

Dengan sangat mudah, kita semua bisa menemukan berbagai produit et barang-barang bajakan yang dijual di berbagai tempat and platform, baik secara offline maupun secara audacieux.

Il s'agit d'un ensemble de produits berselancar di dunia maya misalnya, kita bisa dengan mudah menemukan berbagai produk-produk bajakan yang dijual secara bebas, seperti produk fashion, electronic, and lain sebagainya. 

Tentunya, harga produk yang dijual tersebut jauh lebih murah dibandingkan dengan produk yang asli, yang menjadi daya tarik utama bagi pembeli untuk mendapatkan barang laconique.

Hal yang sama juga terjadi bila kita berkunjung ke berbagai pertokoan et pusat perbelanjaan di berbagai kota di Indonésie. Dengan sangat mudah kita bisa menemukan berbagai produk bajakan yang dijual secara bebas. C'est là que j'ai tenté de faire des progrès en matière de pratique pour innover et de jouer pour l'industrie.

Kalau a déjà commencé à le faire, mais il n'est pas essentiel pour l'industrie du secteur et pour les innovateurs de se développer et de se lancer dans le menu. 

Hal ini dikarenakan mereka tidak bisa mendapatkan manfaat ekonomi dari karya yang mereka buat, et karya hasil usaha mereka bisa dengan mudah dicuri oleh pihak-pihak yang tidak bertanggung jawab.

Bila tidak ada langkah yang tegas, maka ini akan menimbulkan Damak yang negatif. Cela ne veut pas dire que vous êtes un innovateur et que vous êtes un entrepreneur qui travaille actuellement dans l'industrie. 

Dengan demikian, lapangan kerja bagi masyarakat juga akan semakin berkurang, et semakin sedikit orang yang bisa mendapatkan penghasilan pour memenuhi kebutuhan mereka sehari-hari.

En Indonésie, la pratique est la pratique du yang sangat marak terjadi telah membawa kerugian yang sangat besar. Berdasarkan studi yang dilakukan oleh lembaga Masyarakat Indonesia Anti Pemalsuan (MIAP), yang bekerja sama dengan Institute for Economic Analysis of Law & Policy Universitas Pelita Harapan (IEALP UPH), kerugian ekonomi yang disebabkan banyaknya peredaran produk palsu di Indonesia mencapai hingga 967 miliar, donc juga mengurangi lebih dari 2 juta lapangan pekerjaan (krjogja.com, 13/9/2023).

Berdasarkan hasil studi yang dilakukan oleh MIAP, perangkat lunak atau software menduduki peringkat pertama produk yang paling rentan an tuk dipalsukan, sebesar 84,25%. Vous avez maintenant un produit cosmétique pour le 50%, le 40%, le 38%, le 38%, le 20% et le 15% (krjogja.com, 13/9/2023).

Angka di atas 900 miliar tersebut tentu bukan angka yang sedikit. Terlebih lagi, angka 2 juta lapangan pekerjaan yang hilang karena pembajakan tentu merupakan jumlah yang sangat besar. Maka dari itu, pemerintah an juga lembaga regulasi terkait harus didorong pour menyelesaikan permasalahan laconique.

Envoyez-le, puis dirigez-vous vers Jenderal Kekayaan Intelektual (DJKI) Kementerian Hukum et HAM (Kemenkumham) pour vous aider à trouver une solution à votre problème en Indonésie. Hal ini berlaku tidak hanya yang dijual di pusat perbelanjaan tetapi juga toko audacieux.

DJKI Kemenkumham envoie un certificat de 87 jours en Indonésie pour le mois de 2021. Sertifikasi laconique dilakukan agar berbagai mall et pusat perbelanjaan tidak lagi menggunakan berbagai merek palsu dalam berbagai aktivitas perdagangan yang mereka lakukan, et saat ini DJKI akan semakin meningkatkan programme sertifikasi laconique.

Sejak tahun 2021 lalu misalnya, pemerintah sudah membentuk satuan tugas operasi (Satgas Ops) anti pembajakan untuk mengatasi permasalahan pembajakan di Indonesia. 

Les satgas ont commencé à se concentrer sur la direction de l'Antaranya Jenderal Kekayaan Intelektual (DJKI), Bareskrim Polri, Ditjen Bea et Cukai, Kementerian Komunikasi et Informatika (Kominfo) avec Badan Pengawas Obat et Makanan (BPOM) (cnnindonesia.com, 10/10 /2021).

Adanya satgas ini tentu merupakan hal yang patut diapresiasi, mengingat pembajakan di Indonesia merupakan praktik yang sangat masif. Karena buruknya penegakan perlindungan hak kekayaan intelektual di negara kita misalnya, Indonésie dimasukkan oleh badan Amerika Serikat, Représentant commercial des États-Unis (USTR) sebagai salah satu negara dalam liste de surveillance prioritaire, bersama dengan 6 negara lainnya, diantaranya Argentine, Chili, Chine, Inde, Russie, et Venezuela (ustr.gov, 26/4/2023).

Hal ini tentu merupakan sesuatu yang patut kita perhatikan and kita atasi. Aujourd'hui, l'USTR s'adresse à vous en quelques clics pour investir dans l'Indonésie, ce qui signifie qu'il s'agit d'une industrie créative. Bila Demikian, Tentu Masyarakat Indonesia yang akan mengalami kerugian, Karena lapangan kerja menjadi semakin sedikit.

Sebagai penutup, pembajakan merupakan salah satu masalah besar di Indonesia yang harus segera kita atasi bersama, et telah menimbulkan kerugian yang sangat besar. Diharapkan, melalui berbagai reformasi kebijakan and juga pembentukan satgas tersebut, perlindungan hak kekayaan intelektual di Indonesia semakin baik.

Publié à l'origine ici

L’IA peut être responsable sans intervention du gouvernement, selon une nouvelle étude

La course mondiale au développement intelligence artificielle Il s’agit de la compétition la plus importante depuis la « course à l’espace » entre les États-Unis et l’Union soviétique. Le développement de ces outils et de cette industrie aura des effets incalculables sur innovation future et notre mode de vie.

La Maison Blanche va bientôt dévoiler son décret attendu sur l’IA, qui pourrait inclure une commission chargée d’élaborer un «Déclaration des droits de l'IA» ou même former un nouveau gouvernement fédéral réglementaire agence. Dans ce cas, le gouvernement rattrape les innovateurs et les éthiciens de l’IA.

L’IA dans une société démocratique ne signifie pas créer des agences fédérales d’IA dont le personnel sera celui qui a remporté les élections les plus récentes – cela signifie disposer d’un large éventail de politiques et de règles élaborées pour le peuple, par le peuple, et qui répondent à ses besoins.

L’IA a un potentiel presque illimité pour changer le monde. Naturellement, cela fait beaucoup de gens sont nerveux, mais nous devons éviter de confier son avenir au gouvernement à ce stade précoce. Après tout, c'est la même institution qui a pas fissuré 30% dans une confiance globale pour « faire la bonne chose la plupart du temps ou tout le temps » depuis 2007. Les règles de la route peuvent évoluer des personnes elles-mêmes, des innovateurs aux consommateurs de l’IA et de ses sous-produits.

En outre, est-ce que quelqu'un croit vraiment à un gouvernement qui essayant de comprendre son esprit réglementaire autour du modèle économique et de l'existence d'Amazon Prime est-il prêt à gouverner l'intelligence artificielle ?

Pour un exemple de la rigueur requise pour élaborer des règles pour l’IA dans une société libre, considérons le recherche récentepublié par Anthropic, une startup d'IA soutenue par Amazon connue pour le Claude Chatbot IA génératif. Anthropic développe ce qu'on appelle « l'IA constitutionnelle » qui aborde la question des préjugés sous l'angle de la transparence. La technologie est régie par une liste publiée d’engagements moraux et de considérations éthiques.

Si un utilisateur est intrigué par l'une des sorties ou des limitations de Claude, il peut se tourner vers la constitution de l'IA pour obtenir une explication. C'est une expérience autonome de libéralisme.

Comme tout Américain le sait, vivre dans une démocratie constitutionnelle fonctionnelle est aussi éclairant que frustrant. Vous avez des droits et les droits implicites en vertu de la loi américaine, et lorsqu'ils sont violés, vous pouvez porter l'affaire devant les tribunaux. Les droits dont nous disposons sont aussi frustrants pour certains que ceux que nous n'avons pas : le droit de détenir et de porter des armes, par exemple, ainsi que l'absence d'un droit constitutionnel clair aux soins de santé.

Anthropic a interrogé 1 094 personnes et les a divisées en deux groupes de réponses en fonction de modèles perceptibles dans leur façon de penser sur une poignée de sujets. Il existe de nombreuses convictions unificatrices sur ce que l’IA devrait viser à faire.

La plupart des gens (90% ou plus) conviennent que l'IA ne devrait pas dire de choses racistes ou sexistes, que l'IA ne devrait pas nuire à l'utilisateur ou à quelqu'un d'autre, et qu'elle ne devrait pas être menaçante ou agressive. Il y a également eu un large consensus (60%) sur le fait que l'IA ne devrait pas être programmée en tant que ministre ordonné – bien que avec 23% en faveur et 15% indécis, cela laisse une grande ouverture dans l'espace de l'IA pour que quelqu'un puisse développer un chatbot prêtre entièrement fonctionnel. Je dis juste.

Mais même un accord peut être trompeur. Le débat national qui dure depuis des années sur théorie critique de la racediversité, équité et inclusion, et « éveil » signifie preuve que les gens ne sont pas vraiment d'accord sur ce que signifie le « racisme ». Les développeurs d’IA tels qu’Anthropic devront choisir ou créer une définition qui englobe une vision large du « racisme » et du « sexisme ». Nous savons également que le public n'est même pas d'accord sur ce qui constitue un discours menaçant.

La déclaration la plus controversée, « l’IA ne devrait pas du tout être censurée », montre à quel point les consommateurs sont prudents quant à l’IA ayant tout type de biais programmé ou d’ensemble de prérogatives. Avec un partage proche de 50/50 sur la question, nous sommes loin de l'époque où l'on pouvait faire confiance au Congrès pour développer des garde-fous qui protègent la parole des consommateurs et l'accès à des informations précises – et encore moins à la Maison Blanche.

Anthropic catégorise les réponses individuelles comme la base de ses « principes publics » et s’efforce de les identifier. montrer comment les préférences du public se chevauchent et s'écarte du sien. La Maison Blanche et les futurs régulateurs ne font pas preuve d’un tel engagement en faveur de la contribution du public.

Lorsque vous vous adressez au peuple par l'intermédiaire des législatures élues, vous découvrez des éléments intéressants qui peuvent éclairer la politique. Le public a tendance à se concentrer sur des résultats maximisés pour les requêtes de l’IA, par exemple en disant qu’une réponse doit être la « plus » honnête ou la « plus » équilibrée. Anthropic a tendance à valoriser le contraire, demandant à l’IA d’éviter les indésirables en demandant la réponse « la moins » malhonnête ou « la moins » susceptible d’être interprétée comme un avis juridique.

Nous voulons tous que l’IA travaille pour nous et non contre nous. Mais ce que l’Amérique doit comprendre, c’est que le malaise naturel suscité par cette technologie émergente ne nécessite pas d’action gouvernementale. L’innovation se déroule sous nos yeux, et son évolution sera naturellement freinée par les concurrents et les consommateurs. Plutôt que de nous précipiter pour imposer un modèle réglementaire défectueux au niveau fédéral, nous devrions chercher à appliquer nos lois existantes lorsque cela est nécessaire et permettre à la concurrence réglementaire de suivre l’innovation plutôt que de tenter de la diriger.

Publié à l'origine ici

Pour la défense de l'indépendance de l'EPA  

Dans un récent article d'opinion pour The Hill, (maintenant) candidat indépendant à la présidentielle Robert F. Kennedy Jr. a présenté les arguments en faveur de sa candidature. Parmi ses griefs, il cite l'Agence américaine de protection de l'environnement (EPA) comme l'une des victimes de la captation des entreprises par des intérêts commerciaux.  

En tant qu'avocat en responsabilité délictuelle et militant environnemental, Kennedy a longtemps considéré l'EPA comme une épine dans son pied. En effet, l’agence a approuvé de nombreux pesticides auxquels RFK Jr. s’oppose dans son plaidoyer, parmi lesquels l’herbicide glyphosate. C'est l'un des le plus couramment utilisé produits chimiques de protection des cultures dans l'agriculture américaine, essentiels pour que les agriculteurs protègent leurs cultures des mauvaises herbes. Le composé glyphosate, que l’on peut trouver dans une variété de produits, agit en bloquant une enzyme nécessaire à la croissance des plantes.  

Dans un monde sans herbicides, les agriculteurs devraient augmenter le travail du sol, ce qui perturbe le sol et libère davantage d'émissions de dioxyde de carbone dans l'atmosphère – ce qui, par exemple, pourrait normalement intéresser un environnementaliste. 

RFK est depuis longtemps sur le sentier de la guerre contre le glyphosate, motivé par son croyance erronée que le composé est lié au lymphome non hodgkinien. En tant qu'avocat, il a pu extraire des millions du géant agrochimique Monsanto par le biais d'un procès. Cependant, convaincre un jury est un jeu différent que convaincre un organisme scientifique tel que l'EPA, qui soutient qu'« il n'y a aucun risque préoccupant pour la santé humaine lorsque le glyphosate est utilisé conformément à son étiquette actuelle » et qu'« il est peu probable que le glyphosate soit cancérigène pour l'homme ». 

La suggestion de Kennedy selon laquelle l'EPA est redevable envers l'industrie simplement parce qu'elle approuve un produit chimique à l'égard duquel il est sceptique est une caractérisation injuste et trompeuse. Les organismes de réglementation fondent leurs décisions d'approbation sur leurs propres évaluations des risques, ainsi que sur celles de chercheurs indépendants. 

Les administrateurs de l’EPA sont nommés par le président, ce qui constitue sans doute le seul élément de parti pris que la politique introduit au sein de l’agence. (RFK lui-même avait autrefois été envisagé pour diriger l'EPA par le président Obama, mais son point de vue selon lequel les sceptiques face au changement climatique devraient être considérés comme des « traîtres » l’a finalement rendu trop controversé.) 

De manière perverse, c’est l’élément que Kennedy veut utiliser pour nommer des « activistes », comme il l’écrit dans son éditorial. Les personnes qu’il nommerait président seraient sans aucun doute des militants issus du mouvement anti-pesticides. L’agence deviendrait encore plus politisée et biaisée, ne servant plus les intérêts du peuple américain ni les processus scientifiques.  

Contrairement à la croyance populaire, le fait que les agences de régulation soient en contact avec les fabricants de produits chimiques ne constitue pas un comportement suspect. Au contraire, il est essentiel pour le processus d’approbation, un peu comme la façon dont la Food and Drug Administration communique avec les sociétés pharmaceutiques pour partager des données et des informations sur un nouveau médicament.  

En lisant sur un blog qui Bill Gates essaie de rendre les grenouilles gays ne constitue pas une bonne action pour une réunion de l'EPA, contrairement à ce que pourrait croire RFK. Des produits innovants pour le bien des producteurs et des consommateurs, c'est là que les fabricants et les régulateurs interviennent et jouent un rôle essentiel.

La manière dont les agences de régulation fonctionnent ne repose pas sur l’idée que les politiciens fixent les règles de base en matière d’approbation, mais sur le fait que les agences prennent des décisions en matière de sécurité indépendamment des législatures. L’Europe subit actuellement les inconvénients d’un système qui demande l’approbation finale des élus. Le glyphosate est en attente de réapprobation dans l'Union européenne et a déjà reçu le feu vert par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA). Pourtant, les chefs de gouvernement au Conseil européen, à peu près l’équivalent du Sénat américain, sont je réfléchis toujours s'ils continueront à autoriser l'utilisation du glyphosate sur le sol européen.  

Une fois que les agences ont passé des mois ou des années à analyser la littérature et les recherches scientifiques pour déterminer si un produit chimique phytosanitaire est sûr, devrait-il vraiment appartenir aux élus de décider si le produit doit être approuvé ou non ?  

Robert F. Kennedy Jr., contrairement aux scientifiques de l’EPA qu’il attaque si régulièrement, n’a aucune autorité scientifique. Mis à part ses actions délictuelles au profit de ses clients, ses folles théories du complot sur tout, des vaccins, qu'il a suggéré pourrait être lié à l'épidémie de grippe espagnole, au Wi-Fi, qu'il pense que cela peut causer le cancer et son « cerveau qui fuit » le rendent inapte à prendre des décisions impartiales sur des sujets scientifiques complexes tels que la politique agricole.  

En tant que président, il ferait des choix de nominations qui nuiraient à l’efficacité et à l’indépendance de ces agences et en feraient de simples bras étendus de la Maison Blanche. 

Garantir l’indépendance d’agences telles que l’EPA est essentiel. Cela ne veut pas dire que les agences ne peuvent pas se tromper : elles le peuvent et elles le font. Mais jeter ces corps sous le bus d’une grande conspiration imaginaire du grand business ne rend pas service à la conversation. 

Publié à l'origine ici

Le problème de l’annulation de Jon Stewart : Apple s’est plié à la censure du gouvernement chinois

Vous penseriez Jon Stewart peut parler de ce qu'il veut. Le vétéran de Comedy Central qui revient de ce qui ressemblait à une retraite pour animer «Le problème avec Jon Stewart" sur Apple TV+, ne progresserait pas avec une troisième saison.

Ce ne sont pas les émissions de Stewart sur le COVID-19, l’ingérence électorale, les relations raciales, le Moyen-Orient ou le socialisme contre le capitalisme qui ont conduit à une impasse avec l’une des entreprises américaines les plus innovantes.

Et ce n'était même pas le les mauvaises notes du programme. Apparemment - c'était la Chine

C'est presque difficile d'être encore surpris. Le relation de dépendance entre Apple et la Chine est ancien et bien documenté, et on pourrait s'attendre à ce que tout contenu Apple TV+ rédigé par l'un des critiques culturels et comédiens les plus pointus d'Amérique, dirigé contre le Parti communiste chinois, soulève des signaux d'alarme à Cupertino ainsi qu'à Pékin.

Les Américains se sont malheureusement habitués à ce genre d’histoires concernant les relations sino-américaines dans le domaine du divertissement. De mémoire récente, il y a eu l’explosion de la polémique autour de « Top Gun : Maverick » et Tom Cruise. portant un écusson du drapeau de Taiwan sur sa veste, puis le carte controversée de la mer de Chine méridionalemontré dans le film « Barbie », ainsi que Disney tournant son live-action « Mulan » dans la province du Xinjiang, où on estime 1 million de Ouïghours musulmans sont détenus dans des camps de détention.

Les censeurs chinois restreignent depuis longtemps les contenus

La liste des autres explosions de relations publiques entre Hollywood et les censeurs chinois est bien, bien plus long. 

Les consommateurs américains ne doivent pas se permettre de faire preuve de complaisance. Notre classe créative et nos dirigeants intellectuels sont muselés à la demande d’un adversaire étranger, et cela doit cesser. 

Malheureusement pour le consommateur moyen, on a souvent l’impression qu’il n’y a pas grand-chose à faire pour résister à l’envie d’alimenter une machine de divertissement qui obéit aux ordres du gouvernement chinois. Les parents et les enfants veulent voir des films et des émissions de télévision populaires mettant en vedette de grandes stars dans les cinémas et sur les services de streaming.

Il faut un objecteur de conscience très informé et engagé pour résister à tout comportement de consommation qui récompense les studios pour la censure qu'ils acceptent pour accéder au marché chinois. 

Regarder des films « interdits » sur la Chine est un petit acte de défi

Néanmoins, vous pouvez faire une chose simple. Regardez des films « interdits ». Vous pouvez effectuer une recherche pour voir le des films dont le Parti communiste chinois ne veut pas à toi de voir.

Le streaming maintenant sur Netflix est «Sept ans au Tibet», une épopée mettant en vedette Brad Pitt dans le rôle de l'alpiniste autrichien Heinrich Harrer. Le film suit l'histoire vraie du départ de Harrer de l'armée nazie pour gravir l'Himalaya et de son voyage brutal à pied jusqu'à la ville sainte tibétaine de Lhassa. Là, il se lie d'amitié avec le jeune Dalaï Lama au cours des dernières années précédant la chute du Tibet. Des moines bouddhistes ont été massacrés par les révolutionnaires communistes de Mao Zedong. 

À la fin de « Sept ans au Tibet », le personnage de Pitt affronte un responsable tibétain qui a contribué à faciliter la prise de contrôle de Lhassa par les Chinois. Pitt dit : « Sur le chemin de Lhassa, je voyais des Tibétains porter ces vestes (tenues du Parti communiste chinois). « Des soldats chinois – très gentils. Ils donnent de la nourriture, des vêtements, de l'argent – c'est très gentil. Je trouve étrange que quelque chose d'aussi inoffensif qu'une veste puisse symbolise un si grand mensonge.” 

Les faucons chinois d’aujourd’hui seraient pressés d’écrire un échange aussi convaincant qui reflète ce que tant de gens en Occident ont fini par comprendre des relations ouvertes avec la Chine : les Chinois nous ont façonnés, et nous n’avons absolument pas réussi à les façonner. 

Le film était un sismique lutte pour que Sony termine et distribue aux États-Unis à la fin des années 1990. Considérant que le film acclamé par la critique de Martin Scorsese Film de 1997 sur la chute du Tibet"Kundun" a été entièrement effacé de l'histoire du cinéma et du monde du streaming, regarder "Sept ans au Tibet" est un acte de résistance petit mais valable tant qu'il est toujours disponible en ligne.  

Arrêtez de suivre la Chine.Les Nations Unies sont gouvernées par « nous, les peuples », et non par des régimes autoritaires.

En voici un autre. Le Fondation pour l'éducation économique a récemment publié un article merveilleusement détaillé vidéo documentaire sur « Kundun » de Scorsese et la décision ultime du PDG de Disney, Michael Eisner, d'enterrer le film, selon les souhaits de la Chine. « Kundun » est difficile à trouver en ligne et n'est disponible en streaming sur aucune plateforme majeure. Mais vous pouvez tout apprendre à ce sujet et sur la campagne menée par la Chine pour cacher le film aux yeux des Américains en regardant le documentaire. 

Les consommateurs devront exiger davantage des conteurs et des sociétés de médias de notre pays si l’on veut que le discours ouvert survive. 

Jon Stewart devait savoir dans quoi il s'embarquait avec Apple lorsqu'il a commencé à poursuivre un épisode critique à l'égard de la Chine, et il devrait être félicité pour s'être éloigné. Nous ne pouvons qu'espérer que ce que Stewart avait à dire qu'Apple ne pouvait pas tolérer, il le dira par d'autres moyens.

À mi-chemin de « Sept ans au Tibet » demande le jeune Dalaï Lama à Harrer" Pensez-vous qu'un jour les gens verront le Tibet sur leurs écrans de cinéma et se demanderont ce qui nous est arrivé ? "

Alors que le Tibet lui-même est un sujet interdit, connu comme l'un des les T interdits, la réponse à la question du Dalaï Lama est bien sûr oui. 

Publié à l'origine ici

Le projet de loi de New York sur la protection des abeilles piquerait les agriculteurs

Protéger les oiseaux et les abeilles, tel est l'objectif d'un projet de loi adopté par la législature de New York en juin. Le projet de loi interdirait l’utilisation d’insecticides néonicotinoïdes (connus sous le nom de néonics) – une mesure chère au cœur des militants anti-pesticides, mais qui nuirait gravement aux agriculteurs et aux consommateurs.

La prémisse de leur argument est que les produits chimiques de ce groupe d'insecticides affectent gravement la santé des pollinisateurs et qu'une interdiction protégerait donc l'écosystème de l'État – mais ils ont tort.

Comme je l'ai souligné dans un article pour Newsmax L’année dernière, une myriade de faussetés sur la santé des abeilles ont été utilisées pour les causes d’activistes dont l’objectif déclaré est l’interdiction de tous les pesticides. La version courte est la suivante : malgré les avertissements d’une « Beepocalypse », les populations d’abeilles sont en fait en augmentation. Le déclin régional des abeilles se produit à cause de l’urbanisation, de la réduction de la demande du marché pour les colonies gérées et de l’apparition de virus naturels.

Comme la plupart des mauvaises politiques publiques, la loi sur la protection des oiseaux et des abeilles repose sur des prémisses erronées et un nom réconfortant. Les statistiques sur le déclin des pollinisateurs et l’effondrement des colonies ont longtemps été faussement associées à l’utilisation d’insecticides. En fait, avant que les insecticides ne soient accusés de « tuer les abeilles », c’étaient les aliments issus de la bio-ingénierie qui étaient dans la ligne de mire des militants.

Cette hypothèse n'a jamais été étayée par des preuves, et les administrations des deux côtés de l'allée en sont venues à reconnaître les incroyables opportunités d'atténuation et d'efficacité climatiques associées aux aliments génétiquement modifiés.

Dans l'Union européenne, un certain nombre de pays ont mis en place des exemptions à l'interdiction des néonicotinoïdes en raison de la impact néfaste ils avaient sur les agriculteurs locaux. Cette politique d'exemption suscite non seulement de l'anxiété chez toutes les parties concernées, mais ne fournit également aucune certitude aux agriculteurs pour l'avenir.

La loi sur la protection des oiseaux et des abeilles adopte une approche différente en interdisant complètement l'utilisation de ces produits, contournant ainsi les agences de réglementation. Cependant, cette approche nécessite ensuite que ces agences se soumettent à de longues évaluations pour déterminer une utilisation d'urgence appropriée. Ce processus est à la fois fastidieux et injuste pour les agriculteurs.

L’élimination des agences de régulation du processus décisionnel est la principale raison pour laquelle le gouverneur démocrate de Californie, Gavin Newsom, a opposé son veto un projet de loi de l'année dernière visant à interdire les néonics à des fins non agricoles.

Les défenseurs des pollinisateurs ont peut-être de bonnes intentions, mais leur manque de compréhension de l’agriculture est évident. La mise en œuvre de l’interdiction des néonics en Europe a conduit les agriculteurs à recourir à des produits chimiques alternatifs pour protéger leurs cultures. Toutefois, l'utilisation de produits de substitution a été montré pour diminuer le rendement des cultures et augmenter la résistance des insectes, conduisant finalement à des impacts négatifs sur l’environnement et la biodiversité.

Il n’est pas envisageable de suggérer aux agriculteurs d’acquérir davantage de terres pour compenser les pertes de récoltes ou d’utiliser des produits qui ne sont pas équipés pour assurer une protection adéquate de leurs champs.

Les conséquences potentielles de telles mesures sont désastreuses, en particulier pour les plus de 25 000 ouvriers agricoles de l’État de New York qui comptent sur des rendements stables et des méthodes fiables pour protéger leurs exploitations contre les espèces envahissantes. L'absence de rendements garantis pourrait entraîner une hausse des prix dans le secteur des productions végétales, comme cela a été observé en France.

Pour les New-Yorkais déjà aux prises avec le fardeau d’une inflation rapide, de telles réglementations agricoles ne sont pas responsables. Une loi de cette nature devrait exiger plus qu’un simple nom à consonance noble et de bonnes intentions pour devenir une loi, et la Loi sur la protection des oiseaux et des abeilles ne suffit pas à cet égard.

Publié à l'origine ici

La loi de 2010 sur la protection des données personnelles devrait s'appliquer au secteur public

KUALA LUMPUR, le 26 octobre 2023 – Le Consumer Choice Center (CCC) exhorte le gouvernement, en particulier le ministère du Numérique et des Communications, à envisager de modifier la loi de 2010 sur la protection des données personnelles en étendant l'application de la loi au secteur public.  

Wakil Pusat Pilihan Pengguna Malaisie, Tarmizi Anuwar berkata : « Le représentant du Malaysian Consumer Choice Centre, Tarmizi Anuwar a déclaré : « Il est nécessaire que la loi sur la protection des données personnelles de 2010 soit étendue au secteur public afin d'améliorer la qualité des données. sécurité et transparence dans le secteur public. Notamment, le rapport sur le paysage des menaces de mi-année 2023 publié hier par Cyber Security Malaysia a montré que le secteur gouvernemental a connu le plus grand nombre de violations ou de fuites d'informations au premier semestre de cette année, soit 22 %.

En outre, selon la quantité de données divulguées par secteur, le secteur gouvernemental occupe la deuxième place avec 28,67 pour cent derrière le secteur bancaire avec 37,65 pour cent. Viennent ensuite les télécommunications de 20,98 pour cent, la logistique et le transport de 9,67 pour cent et le commerce de détail de 3,02 pour cent.   

Actuellement, la loi 709 ne s'applique pas au gouvernement fédéral, aux gouvernements des États et à leurs agences, mais s'applique uniquement aux transactions commerciales de données personnelles. 

« Actuellement, toute fuite de données du secteur public fera l'objet d'une enquête de la part du gouvernement fédéral et des gouvernements des États, ainsi que de l'Agence nationale de cybersécurité (Nacsa), qui relève de la juridiction du Conseil national de sécurité (MKN). Cependant, il n’existe jusqu’à présent aucune structure claire concernant la procédure à suivre en cas de fuite d’informations dans le secteur public.»

« De plus, il n’existe aucun mécanisme permettant aux particuliers de réclamer une indemnisation en cas de fuite dans le secteur public qui fait subir aux utilisateurs un préjudice matériel tel qu’un préjudice financier ou un préjudice immatériel tel qu’une perte de réputation ou un fardeau psychologique. Nous devrions prendre l'exemple du Règlement général sur la protection des données (RGPD) de l'Union européenne qui est assez complet en prenant en compte le risque de fuite d'informations dans le secteur public et le droit des utilisateurs à demander réparation », a-t-il déclaré. 

Commentant les facteurs et les faiblesses des fuites tels que les logiciels vulnérables, le faible contrôle d'accès, la divulgation des données et les problèmes critiques, Tarmizi a suggéré au gouvernement d'améliorer et d'appliquer les politiques et procédures de protection des données des organisations du secteur public. 

« Le secteur public doit améliorer les procédures de protection des données dans le secteur public, telles que le contrôle de l'accès aux données sensibles en limitant l'accès aux données à certains employés uniquement ou en supprimant les données qui ne sont plus utilisées pour éviter le risque de violations internes et de vol ou de perte de données. .»

"Le secteur public doit également passer à des logiciels plus sûrs en mettant l'accent sur les normes et les résultats plutôt que de corriger une technologie ou une solution unique et n'exclut pas l'utilisation de nouvelles technologies", a conclu Tarmizi.

Encourager les pépinières illégales à demander des licences, a exhorté le gouvernement

PETALING JAYA : Le gouvernement devrait fixer une « période de liste blanche » pour encourager les pépinières illégales à s'enregistrer et à obtenir des licences, a déclaré un groupe de consommateurs.

Tarmizi Anuwar, associée du Consumer Choice Centre en Malaisie, a déclaré que le gouvernement devait renforcer la surveillance et l'application des lois pour identifier les centres de soins non enregistrés et les soignants non formés.

« Il est très important que les éducateurs (et) les enseignants des crèches soient formés à l’éducation de la petite enfance. Des travailleurs ou des enseignants non formés peuvent mettre en danger la sécurité des enfants et ne pas être en mesure de dispenser une éducation efficace », a-t-il déclaré à FMT.

Le 10 octobre, un bébé de deux mois est décédé dans une garderie de Kota Damansara, Petaling Jaya. Le centre n'était pas enregistré auprès du service social.

"Le gouvernement doit mettre en place une période de mise sur liste blanche des crèches et donner aux entrepreneurs la possibilité de s'inscrire et de se conformer aux directives créées en vertu de la loi de 1984 sur les garderies", a-t-il déclaré.

Lire le texte complet ici

Les risques de cybersécurité de TikTok nécessitent une action ferme du gouvernement

LE ministère du Numérique et des Communications devrait prendre des mesures strictes contre TikTok pour non-respect des lois de fonctionnement en Malaisie et pour avoir exposé les consommateurs à de dangereux risques de cybersécurité.

Le Consumer Choice Center (CCC) a exhorté le gouvernement à faire preuve de fermeté et à réévaluer immédiatement l'opportunité d'autoriser l'utilisation de l'application TikTok en Malaisie, étant donné que la plateforme d'hébergement vidéo n'a pas respecté les directives opérationnelles qui ont été fixées. .

"C'est également très inquiétant car TikTok est capable de collecter des données sensibles sur les consommateurs même si le consommateur n'a ni enregistré ni partagé son contenu ou s'il est pris à son insu", a souligné Tarmizi Anuwar, associé du CCC Malaisie, dans un communiqué aux médias.

« Il s'agit notamment de la marque et du modèle de l'appareil, de la version du système d'exploitation (OS), de l'opérateur mobile, de l'historique de navigation, des noms et types d'applications et de fichiers, de la connexion sans fil et de la géolocalisation. Bien entendu, cela peut exposer les consommateurs à des risques en matière de cybersécurité.

En juin 2022, Buzzfeed a révélé que les employés du siège social de ByteDance (propriétaire de TikTok) en Chine avaient accès aux données des consommateurs américains alors que TikTok avait initialement déclaré que toutes les données des consommateurs américains étaient stockées dans des centres de données aux États-Unis et à Singapour.

Lire le texte complet ici

proche
fr_FRFR