fbpx

Mois : AMdécembre

「世界 で 最も 美しい 駅」 の ひとつ 欧州 ナンバー 1 の 駅 に 選ば れ た 「ライプ ツィヒ 中央 駅」 の 魅力 とは? (ドイツ))))))))

その 町 の 玄関 口 とし て 、 多く の 旅行 者 が 最初 に 降り立つ 場所 と なる 「駅」。 列車 で で 後 は 、 すぐ に や 次 の 列車 地 へ 人 が ほとんど だろ う。 が 、 、 ドイツ へ が ほとんど だろ う だ が 、 、 、 ドイツ ドイツ は 通り だろ。 が が 、 、 ドイツ ドイツ に 通り.だけ で はもったい ない 「特別 な 駅」 が ある。 その 筆頭 と も いえる の が ライプ ツィヒ 中央 駅。 世界 で 最も 美しい 駅 の ひとつ 称賛 さ れ。 世界 で の 観光 名所 と なっ て。 とはいえ とはいえ とはいえ 日本られ て い ない 存在 だろ う。 「ライプツィヒ に 行っ た の に 見逃 し て い た!」 と 後悔 する 人 が ない ない よう に ここ で 欧州 最高 に 選ば れ た 駅 の 魅力 を と ご 紹介 し し 選ば た 駅 の 魅力 を と ご 紹介 紹介 し し たい 駅 駅 の 魅力 じっくり と ご 紹介 し し し

ヨーロッパ格付け1位!ライプツィヒ中央駅

1915 年 に 開業 し た ライプ ツィヒ 中央 駅 は 、 列車 が ここ で 行き止まり に なる 構造 の 頭端 式 駅 として は ヨーロッパ 最大 級 。83 460 平方メートル 床 駅 面積 を 、 一 日 日 に 約 15 万 もの もの もの 人巨大 ターミナル 駅 だ。 以前 より 鉄道 ファン をはじめ 一部 で は 知ら れ た 存在 だっ た が 、 2021 年 に 「Index de la gare européenne」 と いう ランキング で 1 位 輝き 輝き 知名 度 が 急 上昇。 世界 中 注目 さ さ れる 駅 度 が 急 上昇 世界 中 から 注目 さ れる れる 駅 が 急 上昇。 中 から 注目 さ さ れる 駅 がなっ た。 この ランキング は 消費者 保護 団体 の Centre de choix des consommateurs が 様々 な 要素 に 基づき 毎年 格付け し て いる もの で 、 2021 年版 の トップ 10 に は ドイツ から は 1 1 位 の ライプツィヒ と 同 点 位 の フランクフルト フランクフルト は 1 位 の と と 点 5 位 の フランクフルト フランクフルト 、ミュンヘンの3駅がランクインしている

Lire le texte complet ici

Die zehn besten Flughäfen in Europa

Die US-amerikanische Verbraucherschutz-Organisation Consumer Choice Center (CCC) hat zum ersten Mal den jährlichen „European Consumer Airport Index“ herausgegeben. Mit dessen Hilfe sollen Reisende die optimalen Drehkreuze unter den nach Passagieraufkommen 30 größten Flughäfen Europas ausfindig machen können.

Mit in die Bewertung eingeflossen sind Faktoren wie die Lage des Flughafens, die Transportmöglichkeiten, das Erlebnis am Flughafen und der Zugang zum Flugnetz. Laut CCC-Index sind dies die zehn passagierfreundlichsten Flughäfen in Europa.

10. Platz: Der „Franz Josef Strauß“ Flughafen in München (Deutschland) Der Flughafen München liegt ein wenig außerhalb des Stadtzentrums bei der Stadt Freising. Mit dem Airport Bus fährt man vom Hauptbahnhof rund 45 Minuten zum Flughafen. München gilt mit seinen zwei Terminals und Millionen Passagieren als einer der frequentiertesten Flughäfen innerhalb von Europa. Das Angebot vor Ort stimmt auch. Nicht nur im Airport Center (Bild) können Passagiere vorher noch eine Mahlzeit einnehmen oder shoppen, auch innerhalb des Lufthafens gibt es jede Menge Shops und Buden. Im Ranking erreicht er den Score 131.50. 

Lire le texte complet ici

L'abandon de l'article 230 par l'administration Biden sape l'innovation technologique qui nuira et désavantagera les consommateurs

Washington DC – Hier, des avocats de l'administration Biden ont déposé une mémoire d'amicus dans une affaire de la Cour suprême qui sapera l'innovation technologique américaine future et, inévitablement, nuira et désavantagera les consommateurs en ligne.

Dans Gonzalez contre Google, la Cour suprême est invitée à décider si YouTube peut être tenu pour responsable du contenu de sa plateforme, et plus précisément de ses algorithmes. L'argument avancé par les plaignants est que l'algorithme qui recommande le contenu en fonction des préférences de l'utilisateur n'est pas couvert par l'article 230 du Communications and Decency Act, et d'autres lois, et que Google (la société mère de YouTube) peut être tenu responsable.

Une telle décision aurait un impact considérable sur la liberté d'expression sur Internet et l'innovation technologique basée ici aux États-Unis.

Yaël Ossowski, directeur adjoint du groupe de défense des consommateurs Centre de choix des consommateurs, répond :

"Dans une course mondiale pour défendre la liberté et l'innovation en ligne, il est plus que décevant de voir l'administration Biden prendre une position qui sape la section 230, l'entrepreneuriat numérique américain et la liberté d'expression en ligne", a déclaré Ossowski.

«La Chine et l'UE promeuvent et subventionnent massivement leurs entreprises technologiques et leurs futures start-ups tandis que nos propres responsables tentent de les mettre à genoux, que ce soit par des litiges antitrust de la Federal Trade Commission, des projets de loi du Sénat visant à démanteler des entreprises technologiques ou une hostilité générale à la croissance et l'innovation que la section 230 a permises au profit des consommateurs », a-t-il déclaré.

«L'abandon de l'article 230 par l'administration Biden est préoccupant et met beaucoup de risques pour les consommateurs en ligne.

« La capacité des entrepreneurs numériques à offrir des services uniques et sur mesure aux consommateurs qui les apprécient serait sévèrement limitée si une décision de la Cour suprême bouleversait notre compréhension moderne de la protection des plateformes en ligne par le système juridique. De plus, cela menace la liberté d'expression sur Internet si les plateformes ont une obligation indue d'effectuer la modération du contenu afin d'éviter toute responsabilité légale posée par le contenu généré par l'utilisateur.

« Dans l'intérêt des consommateurs et de l'innovation américaine, nous espérons qu'une éventuelle décision protégera le cœur de notre liberté d'expression et d'association en ligne, et protégera les choix des citoyens d'utiliser les services qu'ils souhaitent. Jusqu'à présent, les vues de l'administration Biden nous laissent craindre que cela soit en péril », a-t-il conclu.

En savoir plus sur le Consumer Choice Center campagnes pour des politiques intelligentes sur l'innovation technologique.

Les vrais progressistes soutiendraient le Bitcoin et l'économie de la cryptographie, et non la réglementeraient

Lorsque les progressistes politiques interviennent sur des sujets tels que l'inflation, les impôts ou les méfaits des entreprises, ils prétendent parler au nom du peuple. Qu'il s'agisse de la classe ouvrière ou des minorités, les progressistes visent à façonner la politique gouvernementale pour protéger ceux qui continuent d'être exploités.

Mais lorsque ces mêmes personnes, comme la sénatrice américaine Elizabeth Warren (D-MA), se tournent vers des technologies innovantes comme Bitcoin et sa progéniture crypto (crypto-monnaies avec un immense potentiel pour autonomiser les Américains des classes moyennes et inférieures), ils préférez le rouleau compresseur à la Coup de main.

De nombreux idéaux progressistes pourraient être atteints avec les crypto-monnaies : non détenues par les banques, pas d'intermédiaires, des frais peu élevés, des transactions rapides et une bouée de sauvetage contre une vie piégée de dettes et de pauvreté.

N'importe qui peut télécharger un portefeuille mobile à partir de sa boutique d'applications pour smartphone, générer une adresse Bitcoin et recevoir immédiatement de petites portions de la crypto-monnaie d'une manière sécurisée et sans confiance, quelles que soient sa race, son sexe, son orientation, son statut économique ou même son emplacement.

L'auteur Alex Gladstein a fourni de nombreuses histoires sur le Bitcoin offrant une véritable alternative, donnant aux citoyens les moyens d'agir dans les pays où les appareils gonflent rapidement ou dans les pays autoritaires avec des contrôles de capitaux.

Pour les près de 6 millions d'Américains qui ne sont pas bancarisés (sans compte bancaire), l'utilisation de crypto-monnaies comme Bitcoin pourrait être une aubaine. Il n'y a aucune exigence de revenu pour utiliser Bitcoin, pas besoin d'une adresse physique et pas besoin d'utiliser une pièce d'identité. 

Pour les millions d'Américains qui envoient des fonds à l'étranger, un nombre croissant d'entre eux utilisent des transactions Bitcoin à faible coût au lieu des services de virement bancaire traditionnels, qui s'accompagnent souvent de frais à deux chiffres.

Cash App, l'une des applications financières les plus populaires, entièrement Bitcoin intégré pour envoyer et recevoir des fonds entre amis et famille, et un nombre croissant de marchands en ligne et en personne acceptent désormais Bitcoin.

Lisez entièrement l'article ici

Les vrais progressistes soutiendraient le Bitcoin et l'économie de la cryptographie, et non la réglementeraient

Lorsque les progressistes politiques abordent des sujets tels que l'inflation, les impôts ou les méfaits des entreprises, ils prétendent parler au nom du peuple. Qu'il s'agisse de la classe ouvrière ou des minorités, les progressistes visent à façonner la politique gouvernementale pour protéger ceux qui risquent constamment d'être exploités.

Mais lorsque ces mêmes individus, comme la sénatrice américaine Elizabeth Warren (D-MA), se tournent vers des technologies innovantes comme Bitcoin et sa progéniture crypto (crypto-monnaies avec un immense potentiel pour autonomiser les Américains des classes moyennes et inférieures), ils préfèrent le rouleau compresseur à la main tendue.

De nombreux idéaux progressistes pourraient être atteints avec les crypto-monnaies : non détenues par les banques, pas d'intermédiaires, des frais peu élevés, des transactions rapides et une bouée de sauvetage contre une vie piégée de dettes et de pauvreté. 

N'importe qui peut télécharger un portefeuille mobile à partir de sa boutique d'applications pour smartphone, générer une adresse Bitcoin et recevoir immédiatement de petites portions de la crypto-monnaie d'une manière sécurisée et sans confiance, quels que soient sa race, son sexe, son orientation, son statut économique ou même son emplacement. 

L'auteur Alex Gladstein a fourni de nombreuses histoires de Bitcoin offrant une véritable alternative, autonomisant les citoyens dans les pays où les devises gonflent rapidement, ou dans les nations autoritaires avec des contrôles de capitaux.

Pour les proches de 6 millions d'Américains qui ne sont pas bancarisés (sans comptes bancaires) utilisant des crypto-monnaies comme Bitcoin pourrait être une aubaine. Il n'y a aucune exigence de revenu pour utiliser Bitcoin, pas besoin d'une adresse physique et pas besoin d'utiliser une pièce d'identité. 

Pour les millions d'Américains qui envoient des fonds à l'étranger, un nombre croissantutilisez des transactions Bitcoin à faible coût au lieu des services de virement bancaire traditionnels, qui s'accompagnent souvent de frais à deux chiffres.

Cash App, l'une des applications financières les plus populaires, a entièrement Bitcoin intégré pour envoyer et recevoir des fonds entre amis et famille, et un nombre croissant de marchands en ligne et en personne acceptent maintenant Bitcoin.

Bien qu'il y aura inévitablement des défis techniques, en particulier pour les personnes âgées qui ne sont pas passionnées par la technologie, l'expérience de adoption croissante dans les pays en développement donne de l'espoir à l'idée que les crypto-monnaies pourraient être un triomphe progressif.

La désintermédiation des entreprises ou des entités politiquement connectées devrait ravir un champion populiste comme le sénateur Warren, qui a fait sa réputation lutter contre les renflouements des banquiers et critiquer les relations confortables entre les institutions financières et la Réserve fédérale.


Malheureusement, à la suite de la effondrement de FTX, l'un des plus grands échanges de crypto-monnaie au monde, des progressistes comme le sénateur Warren veulent complètement étouffer l'écosystème crypto, plutôt que de simplement appliquer les lois pour le débarrasser des mauvais acteurs.

Les actions du PDG de FTX, Sam Bankman-Fried, le prodige de la crypto et une fois le deuxième plus grand donateur politique aux démocrates, désormais présumés être la cheville ouvrière d'une fraude ou d'un stratagème de Ponzi de $8 milliards, nous ont amenés à ce moment. La allégations comprennent des silos comptables flous entre les comptes des clients et des entreprises, des fonds manquants et des milliards de dollars de jetons donnés à son propre fonds spéculatif Alameda Research pour tirer parti du pouvoir économique sur les marchés de la cryptographie.

Le sénateur Warren a le droit d'être indigné, tout comme des millions de clients FTX avec des fonds manquants ou enfermés dans une faillite, et des millions d'autres détenteurs de crypto font maintenant face aux retombées des prix.

Mais comme le déclare le sénateur dans un récent éditorial, ces crimes présumés sont traités par les organismes d'application de la loi et de réglementation existants, qu'il s'agisse du FBI ou de la SEC. La fraude, les délits d'initiés et la manipulation du marché ne sont pas soudainement différents car ils se produisent avec des jetons cryptographiques.

Là où le sénateur s'égare trop, c'est en cherchant à démanteler complètement les alternatives cryptographiques et l'économie qui les soutient.

L'une de ses objections est l'industrie de extraction de preuve de travail qui utilise l'électricité et la puissance de calcul pour confirmer de nouveaux blocs et protéger la blockchain Bitcoin. Selon elle, ces entreprises sont des « pollueurs » qui sollicitent les réseaux électriques. Dans toute autre ère progressive de croissance économique, ces entreprises seraient défendues comme des parvenus innovants traçant le rêve américain. 

La part croissante des mineurs utilisant des énergies renouvelables et réaffectation pollution au méthanedes puits de gaz et de pétrole aux machines à carburant, limitant ainsi les émissions de gaz à effet de serre, suffirait à faire la une de toute conférence mondiale sur le changement climatique. Mais dans des États progressistes comme New York, législateurs ont presque tué ça.

Cette même mentalité motive le désir du sénateur Warren d'intensifier la surveillance de chaque transaction cryptographique. Ce serait aussi un dangereux précédent.

Faire un don de crypto à un organisme de bienfaisance pro-choix ou à un groupe d'activistes écologistes pourrait faire de quelqu'un la cible de personnalités qui s'opposent à ces causes. Les grands-mères férues de technologie qui envoient des paiements cryptographiques à leurs petits-enfants, ou les travailleurs qui choisissent de recevoir leurs paiements en Bitcoin, seraient effectivement traités comme des criminels. Élever le pouvoir du gouvernement à ce degré, tout en réduisant nos libertés individuelles, est loin d'être progressiste.

Bien qu'il soit loin d'être aussi courant que ses partisans l'espèrent, Bitcoin a été créé en raison des failles du système bancaire traditionnel. Utiliser des réglementations et des lois pour l'étrangler dans Banking 2.0 non seulement manque le but, mais cela efface l'opportunité pour des millions d'Américains qui veulent une alternative.

Nos responsables politiques devraient modérer leur instinct instinctif pour réguler une nouvelle technologie comme Bitcoin dans l'oubli. Le progrès technologique devrait être un élément inévitable d'un programme de croissance dans les capitales politiques, et Bitcoin n'en est qu'un exemple. Les crypto-monnaies peuvent atteindre une adoption plus large, ou elles peuvent échouer, mais nous méritons une occasion d'essayer. Le gouvernement devrait en toutes circonstances être technologiquement neutre : il ne devrait pas essayer de choisir les gagnants ou les perdants d'une industrie naissante.

Les législateurs progressistes riches n'ont peut-être pas besoin de Bitcoin au quotidien, mais il y en a des millions d'autres qui bénéficieraient grandement de la possibilité de pouvoir l'utiliser. 

Utiliser les échecs et les crimes des échanges cryptographiques politiquement connectés comme FTX pour refroidir efficacement l'innovation dans ce secteur et le réglementer priverait de nombreux Américains de nouvelles technologies économiques qui pourraient changer des vies pour le mieux. C'est la chose la plus éloignée du progressisme et cela limiterait considérablement notre capacité d'entrepreneuriat, d'innovation et d'épanouissement humain.

Publié à l'origine ici

Kryptospenden für beide Kriegsparteien

Wer Spenden für ukrainische Organisationen sammelt, kann diese in Kryptowährung umgewandelt und so sehr viel schneller und unkomplizierter als beim klassischen Geldtransfern versenden : In wenigen Minuten sind sie in der Ukraine angekommen. Über ein normales Bankkonto kann eine Überweisung schon mal drei bis zehn Tage dauern. Dazu kommen Transaktionsgebühren und möglicherweise ein schlechter Wechselkurs der Bank.

Spenden für die ukrainische Regierung

Aber nicht nur Nichtregierungsorganisationen nutzen Kryptowährungen für ihre Spenden in die Ukraine, sondern auch die Regierung des Landes selbst. „Wir bekamen Anfragen von unserem Militär, dass sie verschiedene Dinge bräuchten. Die Kosten dafür konnte die ukrainische Nationalbank am zweiten Kriegstag nur in sehr geringem Maße über klassische Geldtransfers zahlen“, so der stellvertretende ukrainische Minister für digitale Transformation im Oktober im Clé publique du podcast.

Daher hätten Kryptowährungen in den ersten Kriegstagen sehr dabei geholfen, nötige militärische Ausrüstung zu besorgen. Bisher hat so der ukrainische Staat allein mehr als 60 Millionen Dollar gesammelt. Einen Großteil davon in den ersten Wochen.

Lire le texte complet ici

Le double langage de Biden n'aide pas les agriculteurs

Selon l'administration Biden, l'agriculture américaine fait face à des menaces uniques pour la sécurité nationale, y compris l'impact de la pandémie de COVID-19, l'augmentation des attaques de rançongiciels, le changement climatique et l'épidémie de grippe aviaire.

Cela arrive à un moment où la Maison Blanche est catégorique sur son des plans pour les «produits de base et projets ruraux intelligents face au climat», à travers lesquels il investit $2,8 milliards dans 70 initiatives sélectionnées à travers le pays.

Les programmes agricoles liés au climat de l'administration Biden visent à réduire les émissions du secteur agricole américain, qui créent plus de 10% des émissions totales de gaz à effet de serre.

En pratique, ces projets « intelligents face au climat » tentent de reverdir dans le but d'augmenter la biodiversité et aussi de produire des denrées alimentaires de manière plus durable.

Il se concentre, par exemple, sur la couverture végétale et la réduction du travail du sol, ainsi que sur la capture du carbone et le remplacement de l'utilisation du fumier de vache humide - dont la création représente une grande partie des émissions de gaz à effet de serre d'une ferme - pour du fumier sec comme le compostage.

La décision de l'administration fait écho aux investissements réalisés en Europe dans l'agriculture durable, avec une différence substantielle qui parle en sa faveur : contrairement à l'approche européenne de réduction des terres agricoles, et même de subventions aux agriculteurs pour qu'ils abandonnent le bétail (ce qui a conduit à de grandes manifestations aux Pays-Bas ), les opportunités de financement "intelligentes face au climat" guident les agriculteurs vers des solutions innovantes au lieu de les payer pour qu'ils abandonnent.

En ce sens, l'administration Biden ne copie pas les erreurs que commettent les Européens.

Cela dit, la Maison Blanche n'est pas cohérente – bon nombre des ambitions que les programmes intelligents face au climat sont censés atteindre sont incompatibles avec les réglementations précédentes.

Prenons l'aspect très important de la perturbation du sol.

Le travail du sol est un aspect important de l'agriculture car il gère les résidus de culture, contrôle les mauvaises herbes et prépare le sol pour la plantation.

Cependant, le travail du sol perturbe également le carbone organique du sol, libérant des émissions de dioxyde de carbone dans l'atmosphère et réduisant la productivité du sol.

C'est pourquoi certains agriculteurs ont adopté des pratiques sans labour (parfois appelées agriculture de conservation), qui leur permettent de rester productifs sans labourer.

En agriculture biologique, le non-labour est critiqué car il nécessite l'utilisation d'herbicides chimiques pour lutter contre les ravageurs, ce que le secteur de l'agriculture biologique rejette catégoriquement.

L'administration Biden sévit contre le catalogue d'herbicides disponibles en restreignant certains produits via l'EPA, comme je l'ai déjà expliqué pour Newsmax.

Il semble que l'exécutif veuille avoir son gâteau et le manger aussi, en plaidant pour le stockage du carbone, tout en privant les agriculteurs des outils pour garantir que le CO2 reste dans le sol.

Même si le non-labour est techniquement possible en agriculture biologique, ses applications sont très marginales et actuellement plus expérimentales que pratiques.

L'agriculture de conservation est un aspect essentiel des objectifs de réduction du dioxyde de carbone du secteur agricole.

Ceux qui s'opposent à l'utilisation de pesticides chimiques mettent en avant un programme qui nuit aux efforts des agriculteurs pour être économes en carbone.

Il est également important de souligner que l'utilisation de pesticides par acre a diminué de 40% et que les nouvelles technologies aussi réduire de moitié la persistance des pesticides, réduisant le nombre d'ingrédients actifs de 95%.

Les États-Unis utilisent également une quantité nettement inférieure de pesticides par acre par rapport aux pays agricoles développés d'Europe, car Statistiques de la FAO révéler. 

Le lobby de l'agriculture biologique a argumenté systématiquement pour plus de financement fédéral pour leur industrie. Cependant, l'agriculture biologique émet plus d'émissions de dioxyde de carbone et réduit la biodiversité et la faune en utilisant beaucoup plus de terres agricoles que les pratiques conventionnelles.

Si Joe Biden veut tenir ses promesses de rendre l'agriculture plus respectueuse de l'environnement, il doit abandonner les tentatives de l'ère Obama de réprimer la protection moderne des cultures.

Publié à l'origine ici

Das sind die zehn besten Bahnhöfe in Europa

Eine Verbraucherschutz-Organisation hat die 50 größten Bahnhöfe in Europa untersucht : Wo lässt es sich gut warten, stimmt die Infrastruktur und gibt es kostenlosen Internetzugang ? Gleich fünf deutsche Städte schaffen es unter die ersten zehn Plätze.

Bahnhöfe sind Durchgangsstationen, an denen man nie lange bleiben möchte. Doch oft zwingen einen Verspätungen oder Zugausfälle zu langen Wartezeiten. Dann zeigt sich, wie gut das Umfeld wirklich ist : Gibt es genügend Restaurants, Läden und Lounges ?

Die Verbraucherschutz-Organisation Consumer Choice Center mit Sitz in Washington DC hat jetzt ihren jährlichen European Railway Station Index für 2022 vorgelegt. Darin werden zum dritten Mal die 51 großen Bahnhöfe Europes mit deren Infrastruktur genauer untersucht.

Für die Bewertung spielen Kriterien wie deren Fahrgastzahlen, die Zahl der nationalen und internationalen Verbindungen, die Ausschilderung und Lounges sowie die Anzahl der Fahrstühle eine Rolle. Auch der barrierefreie Zugang für Rollstuhlfahrer, die Anbindung an den öffentlichen Personennahverkehr, die Zahl der Restaurants, Läden für die Versorgung und Rideshare-Möglichkeiten und Internetzugang werden berücksichtigt und fließen in den Index ein.

Lire le texte complet ici

proche
fr_FRFR