France

À propos:
Le libre choix du consommateur est le pilier de la liberté économique et de l’orientation de nos modes de vie. La puissance publique, au niveau local, national ou supranational, réglemente des pans toujours plus importants de nos vies de consommateurs. Cela conduit à un choix restreint et généralement à des prix plus élevés. Qu’il s’agisse du protectionnisme empêchant les meilleures
compagnies aériennes de vendre des billets bon marché, de la surtaxation démagogique ou l’interdiction des marques qui détruit la valeur des entreprises, cette règlementation ne peut être que préjudiciable au consommateur.

Dans certains cas des législations paternalistes deviennent même nuisibles. L’accroissement des cas de conduite sous l’emprise d’alcool ou de drogue dans les villes où les services tels qu’Uber ont été interdits en est une illustration. Les fumeurs que l’on empêche de recourir à des substituts à la cigarette, moins nocifs, tels que la vapoteuse. Les interdictions de marque (comme dans le cas du paquet neutre) entraînent une augmentation de la consommation de produits contrefaits, qui peut avoir des conséquences de santé fatales pour le consommateur.

Le CCC fait entendre la voix consommateur dans les médias, sur internet et dans la rue. Il favorise aussi l’action militante en direction de ce consommateur plus aguerri. Capitalisant sur l’action de son organisation-mère, Students for Liberty, le CCC fait avancer la cause de la liberté du consommateur.

Le CCC représente le consommateur dans plus de 100 pays. Il assure une veille règlementaire en particulier à Washington, Bruxelles, Genève, informe les consommateurs et les encourage à se mobiliser pour le #ConsumerChoice.