fbpx

Victoire contre l'interdiction générationnelle de fumer au Royaume-Uni

Dans une tournure remarquable des événements, la proposition du gouvernement britannique d'interdire générationnellement le tabac et certains produits de vapotage a été contrecarrée. Le projet de loi, qui visait à interdire aux adultes légaux nés à compter du 1er janvier 2009, d'acheter des produits du tabac, s'est heurté à l'opposition du CCC et d'un front uni de consommateurs et de défenseurs de la liberté personnelle.

La proposition du Premier ministre Rishi Sunak visait à introduire une limite d'âge arbitraire, risquant ainsi de créer une société dans laquelle les individus nés à quelques jours d'intervalle pourraient avoir des droits légaux très différents en matière de consommation de tabac. De plus, les restrictions sur les arômes de vape menaçaient les progrès réalisés dans la réduction des taux de tabagisme et les efforts du Royaume-Uni pour atteindre un objectif sans fumée d'ici 2030. Le CCC a fait valoir que ces mesures visaient davantage à contrôler et à marquer des points politiques, ce qui aurait placé les enfants et les générations futures. à un plus grand préjudice et à des consommateurs vulnérables non protégés sur le marché noir.

Le CCC a lancé une campagne vigoureuse, rassemblant des signatures dans l'opposition. Nous avons encouragé les consommateurs à contacter directement leurs députés, en leur fournissant des données et des points de discussion clairs. Sur le plan politique, la CCC a collaboré avec les députés, rédigé des amendements, soumis des preuves aux consultations et aux comités, soulignant les incohérences avec les évaluations d'impact économique du gouvernement et le préjudice que ces mesures infligent aux consommateurs.

Ces efforts combinés ont conduit à ce que le projet de loi ne soit pas retenu pour être adopté, à la suite de l'annonce par le Premier ministre d'élections générales. Ce faisant, les députés ont reconnu les failles et l’opposition du public, démontrant ainsi le pouvoir de l’action collective pour préserver les libertés individuelles. Le CCC s'opposera à ces mesures si elles devaient être réintroduites par le nouveau gouvernement. 

Le succès du Royaume-Uni dans la réduction des méfaits du tabac se poursuit pour l'instant. La CCC reste vigilante, engagée à défendre les droits des consommateurs, à protéger leur santé et leurs intérêts et à garantir que les futures lois respectent les libertés individuelles.

Partager

Suivre:

Plus de messages

Abonnez-vous à notre newsletter

proche
fr_FRFR