fbpx

Mois : novembre

Un nouvel article dénonce la stigmatisation de la nicotine

Aujourd'hui, le Consumer Choice Center et la World Vapers' Alliance ont publié un nouveau papier sur la guerre contre la nicotine, faisant valoir qu'il existe des raisons fondées sur des preuves pour y mettre fin en Europe et dans le monde.

Le vapotage et d'autres alternatives telles que les sachets de nicotine ont été reconnus comme étant beaucoup moins nocifs que le tabagisme, et pourtant leurs qualités salvatrices sont continuellement critiquées pour diverses raisons. La consommation de nicotine en fait partie.

L'article du Consumer Choice Center examine six raisons principales pour lesquelles la guerre contre la nicotine est déraisonnable, inefficace et ignore un nombre croissant de preuves.

Six raisons principales pour lesquelles la guerre contre la nicotine devrait cesser :

  1. Les gens consomment de la nicotine, mais ils meurent du tabagisme  
  2. La nicotine dans les patchs et les gommes n'est pas un problème - elle ne l'est ni lorsqu'elle est vapotée ni dans une poche
  3. La dépendance est complexe et non résolue par une guerre contre la nicotine
  4. La nicotine rend certaines personnes plus intelligentes, plus fortes et plus attirantes
  5. Les idées fausses sur la nicotine entravent les progrès de la santé publique 
  6. L'interdiction ne marche jamais

La nicotine n'est pas votre ennemie

Commentant les résultats, Michael Landl, directeur de la World Vapers' Alliance et co-auteur de l'article, a déclaré : « Le discours anti-vapotage est truffé de doubles standards concernant la nicotine. Si nous voulons être cohérents à propos de la nicotine, nous devons traiter le vapotage avec la même ouverture et les mêmes encouragements que la thérapie de remplacement de la nicotine, comme les patchs. Grâce à l'innovation, la consommation de nicotine peut enfin être découplée des effets nocifs du tabagisme et ainsi aider des millions de fumeurs à améliorer leur santé. Et pourtant, la nicotine est diabolisée de manière injustifiée. Cela doit cesser.

Réduire le nombre de fumeurs et leur permettre de passer rapidement et efficacement à une alternative moins nocive devrait être une priorité majeure pour les gouvernements et les agences de santé publique du monde entier. Pour y parvenir, la stigmatisation autour de la nicotine doit cesser. 

"Nous visons à utiliser notre nouveau document comme une fiche d'information pour démystifier de nombreux mythes qui entourent l'interdiction de la nicotine. Les avantages potentiels de la nicotine doivent être explorés et des efforts scientifiques impartiaux doivent être assurés », a déclaré Maria Chaplia, responsable de la recherche au Consumer Choice Center.

Ottawa Should Axe The Sin Tax On Non-Alcoholic Beer

Consumer demand for non-alcoholic beer is surging in Canada, but Canada oddly maintains it’s “sin tax” on non-alcoholic beer at a rate of $2.82/hectolitre.

The Consumer Choice Center’s Toronto based North American Affairs Manager David Clement called on the Federal Government to remove the excise tax stating “The first problem with the excise tax for non-alcoholic beer is that non-alcoholic wine and spirits are exempt from the tax. For some reason, the federal government doesn’t treat all non-alcoholic beverages equally. Removing the excise tax for non-alcoholic beer would simply apply the government’s own logic consistently.”

“Removing the tax on non-alcoholic beer would help reduce costs for health-conscious consumers, giving them better access to reduced-risk products. It would also very likely help expand the domestic production of these beverages, given that Canada is unique in its excise treatment of non-alcoholic beer,” said Clement.

“Exempting non-alcoholic beer from the federal excise tax would be consistent with the principles of harm reduction, a policy approach the Trudeau government has championed. When regulating and taxing products that could present some risk to consumers, it is important that legislators evaluate what that risk actually is. For non-alcoholic beer it is near zero, which is why it is not appropriate for the government to treat it the same as beer. The main justification for taxes on beverage alcohol is to help cover any alcohol-related health-care costs that might arise. But what is the alcohol-related health-care burden of non-alcoholic beer? There isn’t any, which is why it should be exempt,” said Clement.

Des chercheurs appellent à la fin de la "guerre contre la nicotine"

Un nouveau document de recherche tente de clarifier la confusion entourant la consommation de nicotine et le rôle qu'elle joue dans les maladies causées par le tabagisme. Le document, publié par le Consumer Choice Center, décrit six raisons principales pour lesquelles la «guerre contre la nicotine est inutile» et devrait prendre fin.

"Au lieu de célébrer la baisse du nombre de fumeurs et beaucoup moins de décès, de nombreux gouvernements, agences de santé publique et militants anti-tabac sont à la recherche de nouveaux ennemis", ont écrit les chercheurs. « Ils ont décidé de faire de la nicotine un bouc émissaire, et du coup, la lutte contre le tabagisme s'est peu à peu transformée en lutte contre la nicotine. Une telle approche a des conséquences désastreuses : moins de personnes se tournent vers des alternatives moins nocives. »

Lisez entièrement l'article ici

Les États-Unis ne devraient pas suivre l'exemple de l'agriculture verte de l'UE

Pour lutter contre le changement climatique, l'Union européenne a décidé de passer au tout biologique. L'agriculture verte de l'Europe - décrite dans la stratégie Farm to Fork (F2F) - vise à réduire l'utilisation de pesticides de 50% pour cent. Cela semble très respectueux du climat et révolutionnaire sur le papier. En réalité, le F2F est extrêmement coûteux et ne contribuera pas à sauver la planète.

Les États-Unis devraient considérer le F2F de l'UE comme une leçon sur la façon de ne pas aborder l'agriculture au 21e siècle.

Les pesticides sont un outil essentiel pour lutter contre les ravageurs et les maladies qui peuvent décimer les cultures. Ils appartiennent aux catégories suivantes : les herbicides, qui protègent des 30 000 espèces de mauvaises herbes qui privent les cultures d'espace, d'eau, de lumière du soleil et de nutriments du sol ; les insecticides, qui défendent contre 10 000 espèces phytophages ; et les fongicides, qui sont utilisés pour prévenir 50 000 maladies des plantes, telles que la contamination par les mycotoxines.

Limiter l'utilisation de pesticides limitera la capacité des agriculteurs à maximiser la production alimentaire, ce qui réduira l'approvisionnement alimentaire et fera grimper les prix des denrées alimentaires. Selon une étude récente menée par des scientifiques néerlandais, production diminuera de 10 à 20%, ou dans certains cas 30%.

De plus, l'UE tentera d'imposer cet agenda au reste du monde. Si cela se produisait, environ 185 millions de personnes devenir en situation d'insécurité alimentaire.

De plus, l'agriculture biologique n'est guère respectueuse du climat. Pour ne citer qu'un exemple, une étude suédoise internationale de 2018 publié dans la revue La nature ont constaté que les pois biologiques, cultivés en Suède, ont un impact climatique d'environ 50% plus important que les pois cultivés de manière conventionnelle.

Jusqu'à présent, les États-Unis se sont opposés à la stratégie de la ferme à la fourchette, la qualifiant de "protectionniste". Cependant, avec la récente lancement d'une plate-forme transatlantique UE-États-Unis sur l'agriculture, on ne sait pas quelle approche réussira à façonner le discours. Il est crucial que les États-Unis ne suivent pas l'exemple vert imparfait de l'UE.

Publié à l'origine ici

L'Europe ne devrait pas être le modèle pour l'agriculture américaine

L'agriculture américaine est un atout trop précieux pour que les législateurs succombent à la pression de personnes qui préfèrent voir l'industrie disparaître plutôt que d'utiliser les avantages de la technologie agricole moderne. 

Un nouveau projet de loi soutenu par des organisations environnementales et coparrainé par les législateurs progressistes Sens. Elizabeth Warren (D-MA), Bernie Sanders (I-VT) et Cory Booker (D-NJ) copierait les règles alimentaires en Europe et les collerait dans les États Unis. Ce projet de loi ne tient pas compte du contexte américain et de la manière dont les réglementations agricoles précédentes ont été décidées et dégraderait le statut des États-Unis d'une puissance agricole, ce qui serait dévastateur pour un État comme la Californie.

Le projet de loi s'appelle le Loi sur la protection des enfants américains contre les pesticides toxiques (PACTPA), et cela réorganiserait complètement la façon dont l'Amérique approuve et autorise l'utilisation des pesticides et importerait une approche « de précaution » qui a jusqu'à présent freiné l'agriculture innovante en Europe.

En 2019, des militants ont poursuivi l'Agence de protection de l'environnement (EPA) au sujet de l'insecticide sulfoxaflor qui aide les agriculteurs à protéger leurs cultures des insectes. Les groupes d'activistes ont affirmé que la substance nuit aux pollinisateurs, malgré des preuves récentes montrant le contraire. Lorsqu'il est utilisé correctement, le produit chimique donne pas d'impact majeur sur les abeilles, c'est pourquoi l'EPA a demandé à la Cour d'appel du neuvième circuit de reconsidérer ses restrictions existantes.

Ces militants appartiennent aux mêmes groupes environnementaux qui ont cherché à interdire les pesticides comme la classe de pesticides néoniques qu'ils accusaient d'être la « pocalypse des abeilles ». Le sulfoxaflor était autrefois salué comme une alternative aux insecticides néoniques, mais il fait maintenant face à des critiques similaires.

En 2015, le Poste de Washington publié "Annulez la pocalypse des abeilles : les colonies d'abeilles américaines ont atteint leur plus haut niveau en 20 ans», un article soulignant le fait que les populations d'abeilles sont en augmentation. Et Numéros USDA confirment qu'il n'y a pas de tendance inquiétante liée aux abeilles. Pourtant, l'idée que les pesticides chimiques nuisent aux abeilles est si ancrée parce qu'elle a été constamment répétée pour faire avancer les objectifs des militants écologistes. Ces militants visent, non pas à réduire les pesticides de cinquante pour cent d'ici 2030, un objectif que l'Union européenne vise à atteindre, mais à parvenir à une agriculture biologique à cent pour cent dès que possible. 

Le fait que les consommateurs, lorsqu'ils ont le choix entre l'agriculture biologique et conventionnelle, choisissent la seconde et non la première, ne joue aucun rôle important dans l'opinion de ces militants. Il n'y a aucune tentative d'informer les consommateurs sur les faits de l'alimentation biologique - qu'il est pas plus sain ou plus nutritif que la nourriture conventionnelle, qu'ils font en effet utiliser une large gamme de pesticides, ou qu'un virage entièrement organique augmenter les émissions de gaz à effet de serre jusqu'à soixante-dix pour cent.

Les primes sur les produits alimentaires biologiques sont supérieures à cent pour cent, et les groupes environnementaux travaillent en étroite collaboration avec des groupes de pression biologiques pour faire pression pour une augmentation obligatoire de la production d'aliments biologiques. Cette poussée ne fera qu'augmenter les factures d'épicerie.

Alors que certains agriculteurs pourraient bénéficier d'un passage à l'alimentation biologique, beaucoup d'autres ne le feront pas. En Europe, les représentants de l'agriculture ont critiqué la volonté d'augmenter la production d'aliments biologiques des huit pour cent actuels à vingt-cinq pour cent d'ici 2030, car cela peut entraîner un déséquilibre important du marché. Si les consommateurs se voient proposer vingt-cinq pour cent de produits biologiques mais continuent d'acheter en fonction de leurs préférences existantes, qu'advient-il des dix-sept pour cent excédentaires ? Le gouvernement indemnisera-t-il les agriculteurs si les prix baissent en raison d'une demande insuffisante ?

Un modèle agricole européen dans lequel les agriculteurs sont beaucoup plus subventionnés que leurs homologues américains pourraient être attrayants pour certains agriculteurs des États-Unis, mais est-ce vraiment l'avenir de l'agriculture que les Américains veulent? Les Américains veulent-ils un modèle dans lequel les agriculteurs dépendent à jamais du gouvernement fédéral, par opposition à une économie de marché où la relation se situe entre les consommateurs et les agriculteurs ?

Le secrétaire américain à l'agriculture, Tom Vilsack, a expliqué au Parlement européen dans un apparence virtuelle que les différences dans la manière dont l'Europe et les États-Unis traitent la protection des cultures et le génie génétique sont un obstacle aux échanges entre les deux blocs. Mais la société civile et les pressions législatives se renforcent et il faut y résister.

L'agriculture américaine est un atout trop précieux pour que les législateurs succombent à la pression de personnes qui préfèrent voir l'industrie disparaître plutôt que d'utiliser les avantages de la technologie agricole moderne.

Bien sûr, des améliorations peuvent encore être apportées. Selon l'USDA, le nombre de pesticides utilisés aux États-Unis a été réduit de quarante pour cent depuis 1960 et persistance des pesticides a été réduit de moitié. Des technologies innovantes telles que les pulvérisateurs intelligents aident les agriculteurs à utiliser les outils de protection des cultures plus efficacement au profit de leurs propres bilans. Permettre aux agriculteurs d'innover et aux consommateurs d'être informés des réalités agricoles et de la nourriture sur leur table devraient être les objectifs vers lesquels nous nous efforçons.

Publié à l'origine ici

De nouvelles recherches espèrent aider à mettre fin à la guerre contre la nicotine

Un nouveau document de recherche tente de clarifier la confusion entourant la consommation de nicotine et le rôle qu'elle joue dans les maladies causées par le tabagisme. Le document, publié par le Consumer Choice Center, décrit six raisons principales pour lesquelles la «guerre contre la nicotine est inutile» et devrait prendre fin.

"Au lieu de célébrer la baisse du nombre de fumeurs et beaucoup moins de décès, de nombreux gouvernements, agences de santé publique et militants anti-tabac sont à la recherche de nouveaux ennemis", ont écrit les chercheurs. « Ils ont décidé de faire de la nicotine un bouc émissaire, et du coup, la lutte contre le tabagisme s'est peu à peu transformée en lutte contre la nicotine. Une telle approche a des conséquences désastreuses : moins de personnes se tournent vers des alternatives moins nocives. »

L'article a été co-écrit par Michael Landl, directeur de la World Vapers' Alliance, et Maria Chaplia, responsable de la recherche au Consumer Choice Center. Les six raisons énumérées pour arrêter la guerre contre la nicotine recommandées par l'article sont les suivantes :

  • Les gens consomment de la nicotine, mais ils meurent du tabagisme
  • La nicotine dans les patchs et les gommes n'est pas un problème - ce n'est ni (un problème) lorsqu'elle est vapotée ni dans une poche
  • La dépendance est complexe et non résolue par une guerre contre la nicotine
  • La nicotine rend certaines personnes plus intelligentes, plus fortes et plus attirantes
  • Les idées fausses sur la nicotine entravent les progrès
  • L'interdiction ne marche jamais

Lisez entièrement l'article ici

Шість причин чому не варто демонізувати нікотин

Добрі новини для початк тжжня: у к рраїнах, яі пшшшшшшхом заохочення Вйішнг,, кллкк кв Â Â Âtic

У Великйй британїї, нааиaseклад, рвень кріня Впав на 25% з 2013 року (час, коли Вййeі св пeочл лashнри). 

Але для ри comme тиків цих усх хв нікоин ств козлом Відпення і Â В рзллом в боротьбaison Такий підхід має жахливі наслідки : менше людей переходить на менш шкідливі альтеХ альтедливі альтеХ.

Шість причин чому треба перестати демонізувати нікотин :

1. Люди споживають нікотин, але вмирають від куріння

Це правда, що не слід заохочувати людей починати вживати нікотин. Але органи ххорони здоров'я повинні перестаtres. Британська національна служба охорони здоров'я (Service national de santé britannique) дотримуєтьсяпрагматичного підходу до споживання нікотину та вейпінгу, заявляючи наступне: «Хоча нікотин викликає залежність у сигаретах, він сам по собі є відносно нешкідливим. Майже Вся шшода Ві ours кріння походить Від тисяч іншш ххмччних рчовин В вютюновому ди.

2. ніотин у патчах і ж жвальних гмм не є проблемою, а тому Віне вйіжатись œil

Королівський коледж лікарів Великобританії узагальнив роль вейпінгу як методу споживання нікотину таким чином: «Електронні сигарети відповідають багатьом критеріям ідеального продукту для зменшення шкоди від тютюну. Хоча споживання нікотину з електронних сигарет залежить від ряду факторів, […], вони можуть містити високу дозу нікотину, але при цьому не мати шкідливих компонентів тютюнового диму […]». 

3. Залежність від нікотину складна і вона не вирішується заборонами

Безсумнівно, нікотин викликає виділення дофаміну і, таким чином, сприяє звиканню до куріння, але це не може бути єдиною причиною, чому так багато людей не можуть кинути палити. Якби нікотин був єдиною причиною залежності від куріння, кожен курець, який використовує нікотинові патчі, мав би кинути курити одразу.

Як показало дослідження, опубліковане у 2015-ому році в науковому журналі Dépendance aux drogues et à l'alcool, за відсутності тютюнового диму потенційна залежність від нікотину дуже низька, тому більшість вейперів відчувають набагато менший тиск залежності, ніж курці.

4. Нікотин має медичні переваги 

Дослідження, проведені в 1960-х роках, показали, що у курців спостерігається нижчий рівень хвороби Паркінсона, і нещодавні дослідження показало, що причиною цього є нікотин. Бло доведено, що «чоловіjour, які не крили, але Вживали снюю (тиécu безиного ююююну), маанано ногожчжчжч. Однією з причин є те, що нікотин має позитивну когнітивну дію.

5. Помилкові уявлення про нікотин гальмують прогрес

Сприйняття громадськості щодо нікотину, на жаль, викривлене. 57% респондентів американського опитування помилково погодилися з твердженням, що «нікотин в сигаретах є речовиною, яка викликає більшість ракових захворювань, викликаних курінням», і навіть 80% лікарів помилково вважають, що нікотин викликає рак. Ці неправильні переконання громадськості та експертів мають негативні наслідки, адже вони викривлюють уявлення про вейпінг, який є на 95 відсотків менш шкідливий ніж куріння.

Недавній огляд 755 тематичних досліджень про загальні наслідки вейпінгу прийшов до висновку, що лише 37 «відповідають точним критеріям наукової якості».

6. Політика заборон ніколи не є ефективною

Якщо політти д цого часу сл бion бло б чому навчитися з з ісзої, тце тщ. Заборона алкоголю в США була повною катастрофою, що призвело до збільшення споживання алкоголю, споживання неощадливих продуктів і породило величезні картелі. Вййна з наркотиками В усому світ є є повним провалом і і багатьох Виадках призвела д дESттт m'enра compris. Тому справедливо припустити, що війна з нікотином матиме такі ж результати.

Оскільки куріння і хвороби, які ним спричинені, залишається одним з викликів людства, дуже важливо підходити до їх вирішення зважено і без нав'язаних ідеологій. Нікотин – не ворог.

Publié à l'origine ici

Klinik Kekayaan Intelektual sebagai Sarana Melindungi Hak Kekayaan Intelektual

hak kekayaan intelektual merupakan sesuatu yang sangat penting untuk dilindungi. Dengan dilindunginya hak kekayaan intelektual, maka hak para inovator dan pelaku usaha atas ide dan karya yang mereka buat akan bisa diwujudkan, dan pihak-pihak yang tidak bertanggung jawab tidak bisa sekehendaknya mengambil dan mencuri hasil karya orang lain untuk keuntungan diri mereka sendiri.

Bila seseorang dapat mengambil dan mencuri hasil karya dan ide orang lain untuk keuntungan mereka sendiri, maka hal tersebut tentu merupakan sesuatu yang sangat merugikan para inovator dan pelaku usaha, karena mereka tidak bisa mendapatkan manfaat économi dari karya yang mereka buat. Bila hal ini diteruskan, maka tidak mustahil hal ini akan mengurangi insentif seseorang untuk membuat karya dan berinovasi, yang tentuya akan merugikan masyarakat.

Perlindungan hak kekayaan intelektual ini kian penting, terutama untuk para pemilik usaha kecil dan menengah yang bergerak di industri kreatif. Bila mereka tdiak bisa mendapatkan manfaat ekonomi dari karya yang mereka miliki secara maksimal, maka akan sangat sulit bagi usaha kecil dan menengah tersebut untuk semakin mengembangkan usahanya.

Hal ini tentunya akan semakin berat untuk usaha kecil dan menengah yang terdapat di berbagai wilayah perdesaan, yang memiliki sumber daya ekonomi dan juga infrastruktur yang tidak sememadai wilayah-wilayah perkotaan besar. Bila karya dan juga inovasi yang mereka buat dapat dengan sangat mudah diambil dan dicuri secara tidak bertanggung jawab, apalagi yang mencuri dan mengambil karya tersebut mereka yang berdomisili di perkotaan besar, maka hal tersebut akan sangat merugikan usaha kecil dan menengah tersebut.

Upaya pencatatan hak kekayaan intelektual, khususnya usaha kecil dan menengah yang terdapat di berbagai pelosok wilayah perdesaan di seluruh Indonésie adalah hal yang sangat penting, agar karya tersebut bisa mendapatkan perlindungan dan tidak bisa dengan mudah dibajak atau dicuri oleh orang lain. Tetapi, ada kendala tersendiri yang dapat menghambat proses pencatatan yang sangat penting tersebut, yang tentunya harus dapat dilakukan agar kekayaan intelektual tersebut bisa terlindungi.

Untuk itu, penyediaan fasilitas untuk mempermudah proses pencatatan hak kekayaan intelektual, khususnya di wilayah perdesaan di seluruh Indonésie merupakan hal yang sangat penting. Bila fasilitas tersebut disediakan, maka tentu insentif para pemilik usaha kecil dan menengah, khususnya yang berada di wilayah perdesaan, akan semakin besar untuk mendaftarkan karya mereka.

Sebenarnya, Pemerintah Indonésie programme sudah memiki berbagai untuk mewujudkan hal tersebut, salah satunya adalah melalui upaya digitalisasi untuk pencatatan hak kekayaan intelektual. Melalui digitalisasi ini, diharapkan pendaftaran hak kekayaan intelektual akan semakin cepat dan semakin mudah, dan akan semakin memperkecil peluang korupsi seperti suap.

Hal ini tentu merupakan sesuatu yang sangat positif. Di tengah kemajuan teknologi yang semakin pesat, reformasi proses pencatatan hak kekayaan intelektual melalui digitalisasi merupakan hal yang harus dilakukan. Dengan demikian, para inovator atau pemilik usaha yang ingin mendaftarkan karyanya agar kekayaan intelektualnya terlindungi tidak harus pergi jauh-jauh ke kantor pemerintahan, terlebih lagi bila domisili pemilik usaha tersebut berada di perdesaan dengan akses sarana transportasi dan infrastruktur yang sangat.

Tetapi digitalisasi pendaftaran saja tidak cukup, terutama untuk wilayah-wilayah dengan akses internet yang terbatas. Untuk itu, programme pemerintah memiliki lain untuk meningkatkan pencatatan dan pendaftaran hak kekayaan intelektual khususnya di perdesaan, salah satunya adalah melalui programme pengembangan Clinique Kekayaan Intelektual (Klinik KI). Selain itu, kesenjangan pengetahuan dan informasi masyarakat di daerah juga menjai masalah tersendiri dari program digitalisasi (beritasatu.com, 19/10/2021).

Klinik Intelektual sendiri dibangun khususnya di daerah-daerah perdesaan, dan saling bersinergi antara pemerintah pusat dengan pemerintah daerah. Melalui KI sendiri, pemerintah bisa mensosialisasikan pentingnya perlindungan kekayaan intelektual kepada masyarakat secara lebih baik, dan masyarakat bisa mendapatkan konsultasi mengenai proses dan tata cara pencatatan dan pendaftaran karya mereka tersebut, dan tentunya berpotensi besar dapat semakin meningkatkan kesadaran dan juga insentif para pemilik usaha untuk mendaftarkan karya mereka (kominfo.jatimprov.go.id, 18/10/2021).

Salah satu programme dari Klinik KI tersebut yang sudah diterapkan dengan baik adalah programme Klinik KI di provinsi Jawa Timur. Di Jawa Timur sendiri clinik KI sudah diadakan di lima kota, diantaranya adalah Malang, Madiun, Bojonegoro, Pamekasan, dan Jember. Jawa Timur sendiri memiliki jumlah usaha mikro, kecil, dan menengah yang sangat banyak, yakni 9,7 juta (radarsurabaya.jawapos.com, 19/10/2021).

Angka yang sangat besar tersebut tentu merupakan potensi yang harus dapat dioptimalkan, agar ekonomi daerah dapat semakin tumbuh dan berkembang. Pemerintah sendiri berupaya untuk mereplikasi program yang sudah dijalankan di Provinsi Jawa Timur tersebut untuk bisa diberlakukan secara nasional (radarsurabaya.jawapos.com, 19/10/2021).

Sebagai penutup, hak kekayaan intelektual merupakan hal yang sangat penting untuk dijaga dan dilindungi, terlebih lagi bagi pemilik usaha kecil dan menengah. Semoga, melalui programme klinik kekayaan intelektual, insentif dan kesadaran masyarakat, khususnya yang tinggal di daerah, akan pentingnya pencatatan dan pendaftaran kekayaan intelektual yang mereka miliki menjadi semakin meningkat. Dengan demikian, para pemilik usaha dan inovator bisa mendapatkan manfaat ekonomi dari karya mereka secara maksimal, yang tentunya akan semakin menggerakkan dan mengembangkan ekonomi di daerah.

Publié à l'origine ici

Produits chimiques synthétiques PFAS : ne les interdisons pas

Si certains produits chimiques PFAS sont testés de plus près, voire interdits, d'autres ne sont pas seulement sans danger ; ils sont également essentiels à notre vie quotidienne.

La situation à l'usine 3M de Zwijndrecht fr Belgique a ramené les produits chimiques PFAS dans l'actualité. Alors que les émissaires du monde entier s'intéressent de plus en plus à ces substances, nous devons nous rappeler que nous ne pouvons pas peindre une gamme de 5000produits chimiques avec un seul pinceau.

Ce qui s'est passé exactement à l'usine 3M de Zwijndrecht n'a pas encore été établi. L'entreprise fait actuellement appel de la décision du gouvernement d'arrêter la production à la suite de la découverte d'un nombre accumulé de PFAS (acide perfluorooctane sulfonique) – un sous-groupe de PFAS – dans le sang des habitants de la région. 3M affirme qu'elle coopère avec les organismes de réglementation, mais le gouvernement accuse le fabricant de produits chimiques de ne pas avoir fourni suffisamment de documents pour prouver qu'il n'a pas été négligent.

Pour les consommateurs, deux choses peuvent être vraies à la fois : d'une part, il est possible que 3M soit agi par imprudence, ce qui devrait être effectué dans toute la mesure de la loi. D'autre part, il est possible que les arrêts de production utilisent les chaînes d'approvisionnement mondiales au moment où nous pouvons le moins nous le permettre.

QU'EST-CE QUE LES PFAS ?

En fait, de nombreux produits chimiques PFAS, qui sont parfaitement sûrs, sont utilisés pour tout fabriquer, des poêles en téflon aux smartphones – ou, plus important encore : des équipements médicaux.

Les PFAS regroupent un ensemble de 5000 produits chimiques aux caractéristiques variées. Si certains d'entre eux sont jugés de plus près, voire interdits, d'autres ne sont pas seulement sans danger ; ils sont également essentiels à notre vie quotidienne.

Nous devons comprendre la différence scientifique entre les évaluations fondées sur le danger et celles fondées sur le risque. Le danger est le potentiel de nuisance d'un produit, le risque est la probabilité qu'il le fasse. En simplifiant : un requin peut vous tuer, mais si vous ne vous exposez pas à ce risque en ne vous baignant pas dans la mer, il ne le fera certainement pas.

Les degrés de risque sont également définis par les degrés d'exposition. Il en va de même pour les produits chimiques que nous utilisons couramment.

LA MAUVAISE IDÉE DE LEUR INTERDICTION TOTALE

Une interdiction totale des PFAS, comme le soutient actuellement la Belgique au niveau européen, va à l'encontre de l'élaboration de politiques fondées sur des preuves. Pour dire les choses simplement, classer tous les PFAS comme dangereux revient à interdire l'utilisation du mercure dans les thermomètres parce qu'il est nocif lorsqu'il est ingéré ou à interdire l'utilisation du chlore dans les piscines parce qu'il est nocif si on le mange.

Une réponse plus appropriée consistait à évaluer ces produits chimiques en fonction du risque qu'ils présentent et de la manière dont ils sont utilisés, plutôt que de les mettre tous dans le même sac en les interdisant de manière autoritaire.

L'objectif de l'action politique devrait toujours être précis et nuancé, en tenant compte des conséquences involontaires des décisions de précaution.

Il n'y a rien d'intrinsèquement mauvais dans l'intention de vouloir protéger les consommateurs. Cependant, ces règles sans discernement leur entraîneraient une hausse des prix et une moindre disponibilité des produits nécessitant des substances chimiques PFAS.

Publié à l'origine ici

Protéger les consommateurs d'une éventuelle montée du marché noir

De plus grands efforts d'application de la part des autorités et une solide campagne d'éducation des consommateurs sont essentiels pour endiguer l'augmentation attendue des produits du marché noir résultant de l'augmentation du coût des biens essentiels et de la crise des revenus auxquels sont confrontés les Malaisiens.

Cela fait suite à de récentes informations selon lesquelles les exploitants de cafés ont été contraints d'augmenter leurs prix parallèlement à l'augmentation des prix de produits essentiels comme le lait concentré et évaporé, le sucre et les sacs en plastique, ce qui a finalement entraîné une augmentation de leurs coûts d'exploitation.

"La flambée des prix des articles essentiels peut être le signe d'une inflation généralisée en raison du régime de taux d'intérêt bas", a commenté le directeur général du Consumer Choice Center (CCC), Fred Roeder.

Cela peut être problématique car les revenus des ménages ne se sont pas remis de l'impact de la crise du COVID-19 et les consommateurs aux ressources limitées se tourneront naturellement vers des alternatives moins chères pour leurs biens et services quotidiens.

"Nous pensons que les syndicats criminels saisiront cette opportunité pour renforcer l'offre de produits du marché noir sur le marché malaisien, et ils seraient activés par l'ouverture des frontières entre les États et très bientôt, les pays", a déclaré Roeder.

Lisez entièrement l'article ici

proche